Tiburce Koffi refuse que Gbagbo soit panafricaniste

« Ils ne savent pas ce que signifie le mot panafricanisme. Ils en parlent comme ça, sans doute parce que ça sonne bien. M Gbagbo est un ultra nationaliste et non un panafricaniste. Rien que dans la sous-région africaine, la Côte d’Ivoire n’avait plus d’alliés, sous son règne. AUCUN pays africain n’a vraiment épousé sa querelle. La résolution autorisant les frappes françaises sur le Palais a été votée à l’unanimité du Conseil de Sécurité de l’ONU. C’est tout dire.

Qu’est-ce que ce dirigeant qui prétendait mener un combat panafricaniste auquel ne se sentait concerné AUCUN Africain ?


Et puis, M Gbagbo a été élu par les Ivoiriens pour la Côte d’Ivoire et non pour l’Afrique. Quel Africain lui a-t-il dit qu’il a des problèmes avec la France ? En quoi est-ce que vos histoires de françafrique concernent le Nigeria (1ere puissance d’Afrique de l’ouest), le Ghana, le Liberia, la Sierra Leone, la Mauritanie, le Maroc, l’Éthiopie, le Botswana, etc. ?

Le populisme a toujours été une ligne d’extrême-droite : propagandiste, xénéphobe, démagogue.
Panafricanisme ! N’importe quoi ! Voilà un homme qui n’a pas été capable d’assurer la sécurité d’un pays ; et c’est pour l’Afrique (53 États) qu’il veut mener un combat ? Vraiment n’importe quoi ! Avant de chercher à nettoyer la cour du voisin, commence par nettoyer ta propre chambre. »

Tiburce Jules Koffi

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire