L’observatoire internationale de la Démocratie participative (OIDP) appelle à mettre en synergie l’individu, la communauté et le territoire

Les lampions ce sont éteints sur la 20ème conférence de l’observatoire internationale de la démocratie participative (oidp) qui s’est tenue du 20, 21 et 22 octobre 2021 au sofitel hôtel ivoire Abidjan. Durant ces trois(3) jours, une cinquantaine de contributeurs issus de divers horizons ont planché sur la thématique : villes/territoires durables et démocratie participative afin de trouver des principaux leviers de l’accélération du changement pour une démocratie, gage d’un développement durable des villes.

Cette cérémonie de clôture a été l’occasion pour le professeur loba, président du comité scientifique de livrer les résolutions des travaux sur les quatre axes de réflexion à savoir :
le développement économique et social ; l’environnement et participation citoyenne ; le droit à la ville et la gouvernance et démocratie participative.


En ce qui concerne le premier axe de réflexion, la conférence a permis de mettre en exergue les difficultés de mobilisation des ressources compte tenu de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronas virus. Sur le deuxième axe, la conférence a mis en lumière la pression que subit l’environnement et à demander aux décideurs de penser globale et à agir local en tenant compte de l’environnement. Sur l’avant dernier axe, la conférence a mis en exergue les exclusions que la covid_19 a créé dans les villes notamment les villes du sud et a demandé un investissement plus accru dans le social. Sur le dernier axe, la conférence a aussi exhorté les élus à favoriser l’insertion des femmes et une organisation accrue des groupements féminins afin d’apporter une réponse à l’autonomisation de la femme.

Pour le ministre Danho Claude Paulin, par ailleurs président de l’union des villes et communes de côte d’ivoire (Uvicoci) et qui présidait cette cérémonie, après avoir remercié les organisateurs au nom du gouvernement pour la tenue de cette conférence en terre ivoirienne malgré la situation sanitaire a demandé à tous de s’approprier les résolutions de cette conférence. Le premier magistrat de la commune de Cocody, M. Jean-Marc Racé par ailleurs président en exercice de l’oidp, après avoir soutenu dans son intervention « qu’il y a encore de véritables motifs d’espoir » a au cours de cette cérémonie passé le flambeau au représentant du maire de Grenoble, ville qui abritera la 21ème conférence.

Emmanuel de Kouassi Connectionivoirienne
dekouassi64@gmail.com

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire