Riviera Allabra – mairie de Cocody, Onad, riverains: Mésentente totale autour de l’aménagement d’un espace

Depuis quelques jours, un quiproquo autour d’un espace envenime les relations entre les riverains de la cité Allabra Réconciliation eux-mêmes d’une part et entre une partie des riverains et la mairie d’autre part. Entre ces différentes parties, l’Onad devrait avoir le dernier mot.

De quoi s’agit-il ?

En 2019, à coups de pelleteuses et autres engins lourds, l’Office national du drainage (Onad) cisaillait des habitations dans le quartier en vue d’y faire passer une grande canalisation. Plusieurs habitations ont été touchées plongeant les occupants dans le désarroi, sans assistance. Passés ces moments douloureux, voici que le syndic du quartier dans un élan solitaire de son président intérimaire Bossé, sollicite la mairie pour l’aménagement d’un jardin public sur le dallot de la canalisation.

Ce projet n’est pas du goût de tout le monde parce que le syndic a manqué d’y associer les habitants directement impactés par les travaux. Ceux-là dont les façades des maisons donnent directement sur la canalisation. Ils se constituent dès lors en un regroupement dénommé l’Amicale des frères unis (Afu) qui a décidé de faire prévaloir les intérêts de ses associés. Le 20 septembre 2021, l’Afu a adressé un courrier à la mairie pour dénoncer avec des mots choisis le piétinement des principes de solidarité par le président intérimaire du syndic, M. Bossé.


« Cette démarche menée par un intérimaire, à l’insu et sans l’assentiment des riverains fortement impactés aurait obtenu peu ou prou votre accord. Ce dont nous doutons. Puisque, la réalité sur le terrain est tout autre », indique le courrier signé par les 7 habitants impactés et dont nous avons reçu copie. L’Amicale des frères unis fait valoir qu’elle a, de ses propres soins, déjà aménagé l’espace laissé sens dessus dessous par l’Onad. Elle ne comprend donc pas l’intérêt d’un aménagement qui exposerait les habitants mitoyens au danger car, ce serait la porte ouverte à des gens au comportement déviant de venir coloniser l’espace.

« Vouloir agir de la sorte équivaudrait tout simplement à créer de nouvelles nuisances, à déranger la quiétude et à exposer les résidents vivant à proximité du dallot à la racaille et à la vermine qui y essaiment déjà », écrivent ces habitants dans leur courrier au maire de Cocody.

En un mot comme en mille, ils récusent et ils dénoncent la recolonisation envisagée de cet espace. Pour les raisons avancées plus haut mais aussi parce que l’espace ne relève pas du patrimoine de la mairie. A cet effet, le Dg de l’Onad a réagi faisant valoir qu’aucun aménagement ne devait se faire sur la canalisation même fermée par-dessus.

Et puis, les protestataires ne comprennent pas pourquoi la mairie serait maintenant intéressée à venir construire sur un dallot, là où elle n’avait pas soutenu hier, ne serait-ce que moralement des habitants qui étaient désemparés quand leurs habitations érigées depuis 1990 étaient en partie rasée. Ils n’entendent pas se laisser exposés à l’insécurité et la mairie est avertie.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Riviera Allabra – mairie de Cocody, Onad, riverains: Mésentente totale autour de l’aménagement d’un espace

  1. cher sdebailly!
    tu es vraiment fort.
    onad n’a jamais detruit la maison de qui que ce soit a Allabra.
    à l’époque, il y avait dans cette zone jusqu’à la riv2 Alpha blondy une grande concurrence entre les propriétaires de villas. bien que les villas étaient déjà belles et luxueuses, mais mitoyennes, chacun souhaitait montrer son pouvoir financier en bâtissant des triplex et autres châteaux avec le pouvoir de l’argent au détriment des règles de contruction et autres lois car ils se sentaient intouchables en bloquant completement les canalisations ou même le trottoir.
    mon cher sdebailly, l’État n’a fait que reprendre ses droits en détruisant les constructions anarchiques sur les ouvrages de drainage.
    maintenant, il ya moins de risques de morts par inondations dans la zone. bref, après ce travail, somme toute douloureux, ce n’est pas une mauvaise idée que d’embellir le tracé du drainage.
    cher habitants d’allabra, comprennez que si vous aviez respecter le bornage de vos maisons, vous ne seriez même pas à proximité des espaces verts que vous récusé. Dommage!
    chapeau à la mairie, tout nos encouragements!

Laisser un commentaire