Côte-d’Ivoire: La mine d’or de Yaouré vise 500 000 onces pour l’exercice 2022

(Agence Ecofin) – Entrée en production fin 2020, la mine d’or Yaouré a livré 22 000 onces au 1er trimestre 2021, et 37 000 onces pour le trimestre suivant. Elle a quasiment doublé ce chiffre au 3e trimestre, confirmant son statut d’atout majeur de Perseus pour produire 500 000 onces pour l’exercice financier 2022.

La compagnie minière Perseus Mining a publié le 21 octobre son bilan de production pour les trois mois terminés le 30 septembre. Ses mines d’or, toutes situées en Afrique de l’Ouest, ont collectivement livré 112 786 onces d’or, en hausse de 10 % en glissement annuel, ce qui porte la production des neuf premiers mois de l’année à 304 032 onces.


Cette augmentation est principalement liée à la montée en puissance de la mine d’or ivoirienne Yaouré qui a vu sa production quasiment doubler, passant de 37 343 onces au deuxième trimestre à 64 558 onces pour le troisième trimestre 2021. Pour la première fois depuis son entrée en production fin 2020, l’actif est même devenu le premier contributeur de la compagnie, supplantant la mine d’or ghanéenne Edikan et ses 32 161 onces sur la même période, en baisse de 24 % en glissement trimestriel. L’autre mine ivoirienne, Sissingué, a livré 16 067 onces.

Pour rappel, ce troisième trimestre 2021 est le premier de l’exercice financier 2022 de Perseus Mining, au cours duquel la société veut produire 500 000 onces d’or. Yaouré est considéré comme l’atout majeur dans l’atteinte de cet objectif, qui représente une hausse de plus de 50 % par rapport aux 328 632 onces livrées pendant l’exercice 2021 achevé le 30 juin dernier.

Emiliano Tossou

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire