Projet de création d’une Union des élus et cadres du grand nord – La Jeunesse Consciente du Poro « étonnée et dégoûtée »

Le jeudi 07 octobre 2021, c’est à la fois étonnés et dégoûtes que nous jeunes de la Génération Consciente du Poro avons appris la création prochaine d’une Union dite des filles et fils du Grand Nord en acronyme (UGN). A cette occasion, un Comité dit de pilotage de l’Assemblée Générale constitutive a même été institué et présidé par l’un de nos illustres cadres du Poro en la personne du Ministre KONE Gilbert Kafana, maire de la grande commune abidjanaise de Yopougon.

Étonnés nous avons été à l’évocation des objectifs de cette organisation. En effet, il a été dit que l’Union du Grand Nord (UGN) visait le développement des 11 régions administratives que compte la partie septentrionale du pays. Et pourtant depuis bientôt 11 ans d’exercice d’un pouvoir clamé à nos parents comme celui du Nord, les nominations dans les différents Gouvernements ivoiriens ainsi que dans l’administration publique de nombreux hauts cadres du Nord n’ont réussi à insuffler le développement dans ces régions. Alors que les initiateurs du regroupement des nordistes claironnaient devant nos parents en justifiant ces nominations à puanteurs tribales comme moyens de rattraper le retard du Nord en termes de développement.

A quoi donc a servi la nomination de fils du Nord si ce n’est la création d’une constellation d’un nouveau type de fils du Nord dont le dénominateur commun reste l’arrogance et l’égoïsme. Tout compte fait, dans un Etat sérieux, ce ne sont ni les ministres ni les hauts cadres de l’Administration publique qui apportent le développement dans leurs régions d’origine. Il ne peut en être autrement sinon ce serait faire la promotion de la prévarication des deniers publiques et autres malversations au nom d’un prétendu secours à des régions données. Malheureusement, la gouvernance du président OUATTARA durant ses deux mandats écoulés a été une caution à ces pratiques. Et pour quel résultat ? Au lieu que ce soit le Nord qui amorce son développement, c’est plutôt la station balnéaire d’Assinie qui en est sortie heureuse avec des villas cossues construites par ces cadres du Nord.

D’où vient donc ce réveil subit et suspect de la conscience communautariste de ces cadres du Nord si ce n’est pour des raisons politiques inavouées ? Car, par quelle alchimie une certaine Association compte-t-elle supplanter dans leurs prérogatives des structures étatiques censées être dotées de plus de moyens et qualifiées à cet effet ? Et l’histoire de la construction de la Côte d’Ivoire moderne nous donne des exemples éloquents. En effet, le ¨Président Houphouët-Boigny prenant conscience du retard de certaines régions a plutôt crée des structures étatiques pour les besoins de la cause. Ainsi, il a mis en place l’AVB (Aménagement de la Vallée du Bandama) lorsqu’il a voulu réparer les conséquences socio-économiques de la construction du barrage de Kossou sur la région du Bandama. Il en fut de même pour la région de San-Pedro lorsque le Président voulut lancer les bases de son développement et favoriser son désenclavement. Il créa alors l’ARSO (Autorité pour l’aménagement de la région du Sud-Ouest). Dans ce cas précis, il est bon de signaler que pour bien marquer le caractère étatique de la structure, il ne nomma pas un natif de la région à sa tête mais plutôt un atchan en la personne de Monsieur Emmanuel DIOULO. Et le résultat est là, bien prégnant avec la création ex-nilo de la ville nouvelle de San-Pedro.
Autant donc dire que cette entreprise de création d’une association des cadres et élus du Nord a des visées autres que le développement.

Dégoutés, nous sommes de constater que le vrai mobile de ce projet est de sauver un pouvoir aujourd’hui esseulé et à la dérive.

En conséquence, nous jeunes de la Génération Consciente du Poro ne nous sentons nullement concernés par cette autre machination visant, après la sulfureuse Charte du Nord, à diviser les filles et fils de la Côte d’Ivoire, qui plus est à une période où le Président de la République et l’ensemble des institutions devraient plutôt militer pour le renforcement de la cohésion sociale, la réconciliation et la construction de la Nation ivoirienne.

Nous rappelons que la Côte d’Ivoire tente difficilement de se remettre de la division née de la Charte du nord et de l’instrumentalisation de la fibre ethnique et religieuse qui a fait artificiellement voire faussement croire à l’opinion nationale et internationale qu’il existait un Nord musulman contre un Sud chrétien. Cette manipulation a conduit notre pays à une guerre meurtrière qui a coûté la vie à plusieurs jeunes de la région.

Rappelons également à toutes fins utiles que pour construire ce pays, le père fondateur, l’homme de vision, Félix Houphouët-Boigny fils du Centre, poursuivi par la répression coloniale, a d’abord demandé le soutien d’un illustre fils du nord, en la personne du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly, avec qui, devenu Président de la Côte d’Ivoire indépendante, il a ensuite construit un pacte d’amour et de fraternité. D’ailleurs, qui ne se souvient pas de l’appui inestimable du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly qui a permis au Président Félix Houphouët-Boigny de se faire élire député, le 21 octobre 1945 ?

Nous jeunes du Poro, désabusés par les nombreuses promesses non-tenues, voudrons désormais nous consacrer aux cotés des jeunes des autres régions à la consolidation de la paix et à la reconstruction d’une Nation ivoirienne qui jadis était enviée pour le vivre ensemble (le vrai), la tolérance et la parfaite intelligence entre fils du Nord et du Sud. Ces valeurs pactées et scellées entre le Patriarche Péléforo Gbon Coulibaly et son fils le Président Félix Houphouët-Boigny.

Nous nous sentons désabusés par ce prétendu Grand Nord caractérisé par la méchanceté, la haine, l’ingratitude et le mépris envers ses propres fils.

D’ailleurs nous continuons de pleurer la mort dans des conditions demeurées jusqu’à ce jour étranges, de notre aîné le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly désigné quelques semaines plus tôt comme candidat du pouvoir à la présidentielle de 2020. Toutes les rumeurs autour de son décès ont fini par nous laisser un goût amer de ce que nous pensions être la fraternité entre les fils d’une même région.

De plus et contrairement à ce que l’on veut nous faire croire sur le caractère trans-partisan de la structure projetée, nous voudrons rappeler qu’un autre de nos aînés, le Dr Issa Malick Coulibaly, vient de rentrer après 10 ans d’exil sans qu’aucune solidarité n’ait été manifestée à son endroit pour faciliter plus tôt son retour alors que ce sont des filles et fils du Nord qui soufflent quotidiennement à l’oreille du Chef de l’Etat, lui-même du Nord. Oui il est illusoire de parler de fraternité et de solidarité entre les enfants du grand Nord quand ceux-ci montrent clairement qu’ils sont incapables de dépassement et de courage pour la sauvegarde des liens familiaux.

Nous Jeunesse Consciente du Poro avons décidé de militer désormais pour la vraie fraternité entre tous les fils de Côte d’Ivoire sans distinction aucune.

L’histoire étant très récente, nous voulons à travers cette déclaration nous démarquer de cette énième initiative dangereuse pour la paix sociale en Côte d’Ivoire qu’est le projet de création d’une Union du grand Nord.

Pour la Jeunesse Consciente de la Région du Poro.

SORO Tchéwa Mariam
sorotchewam@gmail.com

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Projet de création d’une Union des élus et cadres du grand nord – La Jeunesse Consciente du Poro « étonnée et dégoûtée »

  1. @SORO Tchéwa Mariam tu comment une association des élus et cadres du nord et pourtant tu te définis comme porte parole d’une association Pour la Jeunesse Consciente de la Région du Poro. d’abord depuis quand cette association existe? et à quoi répond la création de cette association qui je pense ne regroupe pas seulement les ressortissant du Nord . qu’est ce qui est choquant quand on sait que les cadres et élus du centre ont crées leur association qui marche sans problème. lorsque votre « jeunesse consciente » fait des cérémonies qui en sont les parrains ou marraines? n’est ce pas les mêmes cadres dont vous refusez la création de leur association qui en deviennent vos financiers. que des ressortissants du nord s’opposent à ceux que des enfants du nord se réunissent pour parler développement il ‘a de quoi craindre pour cette jeunesse . et si toute cette campagne était l’œuvre ses soroistes. ayez le courage de vos pensées car votre action vise plutôt a discréditer les nordistes , à les enfermer sur eux mêmes , à faire croire que le nord est diffèrent des autres régions .

Comments are closed.