Un site web lancé pour recueillir les contributions sur les États-généraux de l’Éducation et de l’Alphabétisation

Le portail internet dédié aux Egena a été officiellement lancé, hier au Plateau, par la ministre Mariatou Koné.
La ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a officiellement lancé hier à son cabinet au Plateau un site web pour les états-généraux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (Egena). Ce portail internet www.etatsgeneraux-education.ci est une plateforme mise à la disposition des acteurs et partenaires du système éducatif ivoirien pour recueillir leurs avis et contributions dans le cadre des assises de l’école ivoirienne ouvertes le 19 juillet dernier.

Mariatou Koné a indiqué que l’objectif poursuivi à travers l’institution de cet outil numérique est de permettre aux citoyens de faire des contributions constructives afin de rendre plus performante l’école ivoirienne. « L’éducation est une affaire de tous. Chacun doit y apporter sa pierre pour construire l’avenir de notre pays », a insisté la ministre. La patronne de l’Éducation nationale a tenu à rassurer toutes les parties prenantes que les résolutions des Egena seront bel et bien prises en compte et appliquées conformément à la volonté des Ivoiriens et pour le bonheur des jeunes apprenants. « A travers ces projets, réformes et actions, nous ambitionnons d’aller à une école inclusive, d’équité, de qualité et de mérite », a soutenu Mariatou Koné.


Elle a rappelé que les Egena sont avant tout une tribune pour tous les partenaires directs et indirects du système éducatif ivoirien. « Nous voulons co-construire un pacte social durable au profit d’une école centrée sur la réussite des apprenants et l’appropriation des valeurs de la République. L’enjeu est de savoir où nous sommes, d’où nous venons et où nous allons », a dit la ministre.

Ajoutant qu’en plus des contributions virtuelles attendues sur le site internet, des rencontres physiques sont prévues dans les 31 régions du pays tout au long des six mois des Egena.

La cheffe du bureau Unesco en Côte d’Ivoire, Anne Lemaistre, s’est félicitée des Egena qui, pour elle, sont « un exercice démocratique». Elle a encouragé les autorités éducatives ivoiriennes à repenser et à réorganiser le système en vue de le rendre plus efficace .GERMAIN GABO

(Info: Mena)

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire