Gouvernement et SFI discutent du secteur privé en Côte-d’Ivoire

Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a échangé le 27 octobre 2021 par visio-conférence avec le Directeur Général de la Société Financière Internationale (SFI) du Groupe de la Banque mondiale, Makhtar Diop, sur les modalités de développement d’un secteur privé créateur d’emplois et de richesse.

« L’investissement public est un instrument majeur de notre croissance ; mais il va de plus en plus faire place au secteur privé. Dans le Plan National de Développement (PND 2021-2025), il s’agit pour la Côte d’Ivoire de créer un cadre propice au développement du secteur privé », a relevé Patrick Achi.

Les échanges entre les deux personnalités ont porté dans un premier temps sur le secteur du logement, l’appui financier et technique aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et le développement de l’économie numérique.


En outre, elles ont évoqué des secteurs comme l’industrie textile, l’aquaculture, l’horticulture, la transformation de légumes et fruits, etc.

Pour le chef du gouvernement, la création et la viabilité des Très Petites Entreprises (TPE) et des PME nécessitent la mise en place d’un instrument tel qu’un guichet. Ce guichet doit être capable d’encadrer les acteurs des secteurs clés identifiés, de les financer et de disposer de structures de garantie qui les feront fonctionner.

Makhtar Diop a salué les efforts du gouvernement ivoirien pour la transformation structurelle de son économie, en privilégiant la mise en place d’un secteur privé robuste. En outre, il a indiqué que des réflexions sont en cours pour soutenir la Côte d’Ivoire sur plusieurs piliers de la Vision 2030 du Président Alassane Ouattara.

Primature

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire