Lutte contre le travail des enfants- Dominique Ouattara inaugure un centre de transit de plus d’un milliard de fcfa à Ferkessédougou

blank

La Première Dame Dominique Ouattara a procédé à l’inauguration du centre d’accueil pour enfants de Ferkessédougou, le jeudi 28 octobre 2021.

La cérémonie d’inauguration de ce nouveau centre s’est déroulée en
présence de Madame Kandi Camara, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires
Etrangères, de M. Téné Birahima Ouattara, Ministre d’Etat, Ministre de la
Défense, de M. Adama Karama, Ministre de l’Emploi et de la Protection
Sociale et Président du Comité Interministériel de lutte contre la Traite,
l’Exploitation et le Travail des Enfants (CIM), de Madame Nassénéba
Touré, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfants et vice-
Présidente du CIM, du Général Issa Coulibaly, Ministre Gouverneur du
District des Savanes, de plusieurs membres du Gouvernement, des
Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire et de plusieurs autres
personnalités, ainsi que des populations de Ferkessédougou sorties en
grand nombre pour réserver un accueil chaleur à l’épouse du chef de
l’Etat.

Ce centre de transit d’un coût global de réalisation de plus d’un milliard F
CFA, est le 3 ème centre construit par la Fondation Children Of Africa après
ceux de Soubré et Bouaké pour répondre de manière efficiente à la
question de traite, d’exploitation et de travail des enfants.
La gestion de ce centre fait l’objet d’une convention tripartite. En effet, à
l’instar de celui de Soubré, ce centre a été également mis à la disposition
du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant qui en assurera sa
gestion. Le Conseil du Coton Anacarde apportera un appui financier au
Ministère pour le fonctionnement du centre, à l’image du Conseil Café
Cacao pour le centre de Soubré. Le centre a pour vocation de renforcer
le dispositif de prise en charge des enfants victimes de traite,
d’exploitation et de travail des enfants qui sont parfois en situation de
vulnérabilité extrême et qui ont besoin d’une assistance holistique à tous
les niveaux.

blank

Le centre d’accueil pour enfants de Ferkessédougou est construit sur un
terrain d’une superficie de 2 hectares. Sa capacité d’accueil est de 80 lits
équitablement répartis entre les filles et les garçons dont l’âge maximum
est de 17 ans. L’ouvrage est composé d’un bâtiment administratif, de 03
salles de classe, d’un appâtâmes, d’une parcelle de terre pour des
activités agropastorales, d’une salle de métiers, d’un bâtiment médico-
social, d’une grande salle polyvalente, d’une bibliothèque avec des
équipements informatiques avec accès internet, une salle télévision, un
réfectoire de 80 places pour les enfants attenant à une cuisine, des
bâtiments d’habitation pour les 80 pensionnaires, d’un bâtiment
d’habitation pour le personnel d’astreinte et d’un terrain de sport avec
des gradins.

Un engagement de la Fondation Children Of Africa

La construction de ces trois (03) centres d’accueil est un engagement
pris par la Fondation Children Of Africa depuis 2016, pour donner suite à
la requête des partenaires en matière de lutte contre le travail des
enfants. Ainsi, avec la construction et l’inauguration de ce 3 ème centre,
Madame Dominique Ouattara à travers la Fondation Children Of Africa
vient de parachever un projet humanitaire pour la protection des enfants
en situation de détresse et victimes de traite, d’exploitation et de travail.

C’est donc tout heureuse que l’épouse du chef de l’Etat a rappelé la
construction des précédents centres pour faire face à l’épineuse question
du travail des enfants. Elle a rappelé que c’est en mars 2016 que la
Fondation a organisé une levée de fonds lors de son dîner de gala pour
la construction de ces 3 centres d’accueil. Ainsi, le 07 juin 2018, le 1 er
centre a été inauguré à Soubré, puis le 05 décembre 2019, le deuxième
a été inauguré à Bouaké. Ce dernier destiné à la réinsertion des enfants
mineurs en conflit avec la loi, a été confié au Ministère de la Justice et
des Droits de l’Homme. Puis enfin, le 3 ème centre inauguré ce 28 octobre
2021. « Aujourd’hui, jeudi 28 octobre 2021, nous avons la grande joie de
procéder à l’inauguration du centre d’accueil de Ferkessédougou avec
pour objectif de prendre en charge les enfants victimes de traite,
d’exploitation et des pires formes de travail des enfants », s’est réjouie
Madame Dominique Ouattara.

blank

Ferkessédougou, une zone sensible en matière de traite transfrontalière des enfants

Pour Madame Dominique Ouattara, le choix de la ville de
Ferkessédougou n’est pas fortuit. En effet, par sa situation géographique
dans le septentrion ivoirien, cette ville est une zone sensible en matière
de traite transfrontalière d’enfants. « En effet, dans cette région de
nombreux enfants sont utilisés pour travailler dans les plantations de
cotons, d’anacarde et autres secteurs d’activité et sont souvent utilisés
pour l’orpaillage clandestin et la mendicité. Cette situation pénalise
fortement la scolarisation et l’éducation de nos enfants et compromet
leur avenir », a expliqué Madame Dominique Ouattara. Pour la Première
Dame, ce centre est une réponse opérationnelle et stratégique à la
protection des enfants victimes de traite, conformément au Plan d’Action
National 2019-2021. « De manière spécifique, le centre d’accueil de
Ferkessédougou assurera à ses pensionnaires, un encadrement moral et
psychologique adéquat avec des encadreurs spécialisés, des soins de
santé, une mise à niveau scolaire ou une formation à un métier avant de
retourner en famille », a souligné Madame Dominique Ouattara.
Madame Dominique Ouattara a terminé en espérant que les futurs
jeunes pensionnaires de ce centre y reçoivent toute l’affection et
l’encadrement dont ils auront besoin pour retrouver une vie agréable.
« Pour ma part, je formule le vœu que le fléau de la traite, l’exploitation
des enfants soit éradiqué à tout jamais, pour le bonheur de nos enfants
et un développement harmonieux de notre société », a souhaité Madame
Dominique Ouattara.

M. Téné Birahima Ouattara, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense et
Président du Conseil Régional du Tchologo a, quant à lui, remercié la
Première Dame pour ses nombreuses sollicitudes à l’endroit des
populations des trois (03) départements de la région à savoir Kong,
Ferkessédougou et Ouangolodougou. Il s’est par ailleurs réjoui de
l’ouverture de ce centre qui permettra, selon lui, d’apporter une réponse
pragmatique à l’épineuse question de la Traite, de l’Exploitation et du
Travail des Enfants.

Madame Nassénéba Touré, Ministre de la Femme, de la Famille et de
l’Enfant et Vice-Présidente du CIM, a salué la construction et
l’inauguration de ce centre qui a été placé sous la tutelle de son
ministère.

Pour M. Marc Vincent, représentant résident d’UNICEF, l’ouverture de ce
centre marque une étape décisive dans le processus de remédiation du
phénomène de travail des enfants.

Dr Adama Coulibaly, Directeur Général du Conseil Coton Anacarde et M.
Ouattara Kaweli, maire de la commune de Ferkessédougou ont remercié
la Première Dame pour son engagement pour la cause des enfants.
Notons que de la Première Dame a également offert des dons en vivre,
en non vivre et en espèce d’une valeur globale de 61 millions F CFA au
nouveau centre, aux populations et aux écoles de la ville de
Ferkessédougou. En retour, les populations de Ferkessédougou ont tenu
à traduit leur gratitude à l’épouse du chef de l’Etat en lui offrant de
nombreux dons en vivre et un tableau la représentant portant des
enfants.

La cérémonie s’est achevée par une visite guidée du nouveau centre
d’accueil pour enfants de Ferkessédougou.

Cabinet de la Première Dame

blank

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires