Dominique Ouattara et les patrons de la division cacao de Cargill échangent sur la lutte contre le travail des enfants

Le Président des activités mondiales cacao et chocolat de Cargill chez Madame

La Première Dame Dominique Ouattara, Présidente du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail (CNS) a eu un échange avec M. Harold Poelma, Président des activités mondiales cacao et chocolat de Cargill, le mardi 02 novembre 2021, à son Cabinet de Cocody.

La rencontre a enregistré également la participation de M. Niels Boetje, Directeur Général Europe de Cargill et de M. Lionel Soulard, Directeur Régional Cargill-Afrique.

M. Harold Poelma, Président des activités mondiales cacao et chocolat de Cargill est venu féliciter la Première Dame Dominique Ouattara, Présidente du CNS pour ses actions en faveur de la lutte contre le Travail des Enfants dans la cacaoculture. Pour ce dernier, les industriels du cacao et du chocolat sont les premiers bénéficiaires de ce combat pour le respect des droits des enfants. La délégation a également profité du cadre de cette rencontre pour présenter les actions de lutte menées par Cargill pour éradiquer le phénomène de travail des enfants dans la cacaoculture. En effet, selon la délégation de Cargill, ces actions portent au total sur une population de 135.000 producteurs de cacao regroupés au sein de 140 coopératives.


La Première Dame Dominique Ouattara a félicité Cargill pour ses actions de remédiation du phénomène qui lui ont permis de construire une cinquantaine d’écoles dans les zones de production de cacao. La Présidente du CNS les a encouragés à poursuivre leurs efforts. Au terme de la rencontre, le CNS et Cargill ont décidé de mutualiser leurs actions dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture. Après cette rencontre, M. Harold Poelma, Président des activités mondiales cacao et chocolat de Cargill a bien voulu donner l’objet de cette rencontre.

« L’objectif de cette visite est de travailler ensemble dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants. Car cela est très important pour nous. Nous voulons apporter notre soutien aux communautés pour aider les enfants. Nous voulons aussi apporter notre soutien aux planteurs de cacao. Les consommateurs en Europe et aux Etats Unis d’Amérique veulent savoir comment le cacao est produit et si les normes sociales et environnementales sont respectées. Le soutien de la Première Dame Dominique Ouattara est très important pour nous, ainsi que le travail du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) parce que Cargill se retrouve dans leur engagement contre le travail des enfants. Notre objectif est de travailler ensemble avec le CNS dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture », a expliqué M. Harold Poelma au terme de la rencontre.

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire