En Côte-d’Ivoire des braqueurs emportent 100 millions de fcfa d’une coopérative de cacao

Des braqueurs lourdement armés ont emporté de force la somme de 100 millions de FCFA appartenant au PCA de la coopérative LCAG.

100 millions FCFA, c’est la somme emportée par deux braqueurs lors d’un braquage qu’ils ont perpétré en plein jour et en plein midi dans la commune de Treichville. Ils ont ainsi dépouillé le président du Conseil d’administration de la coopérative LCAG de Guitry, Koné Seydou, membre de l’Association des PCA de coopératives de café cacao de Côte d’Ivoire (ASPCA-CC).


Les faits se sont déroulés, le mercredi 3 novembre, alors que Koné Seydou revenait de la Société Ivoirienne de Banque (SIB) au Plateau où il a perçu son chèque de 100.000.000 FCFA.
« J’ai procédé à un déchargement de cacao le dimanche. Je devrais avoir le chèque le lundi mais comme lundi était férié en raison de la Toussaint, c’est le mardi que j’ai pu avoir le chèque et je suis allé directement à la banque. Là-bas on m’a fait comprendre que ce n’était pas possible de disposer de l’argent le mardi. Je suis retourné le mercredi après avoir fait des courses. Je suis arrivé à 11h30 à la SIB et j’en suis ressorti à 12 heures avec l’argent», rapporte la victime.
De la banque, selon le Pca de la coopérative LCAG, il a embarqué dans le véhicule d’un de ses amis qui devrait le déposer à Treichville. «C’est au grand carrefour de Bassam à Treichville quand nous étions bloqués au feu que deux hommes sont apparus à moto. L’un m’a braqué son arme et m’a demandé où était l’argent pendant que l’autre fouillait la voiture. Ça s’est passé devant tout le monde. Ils portaient des blousons noirs», explique le vieux Koné Seydou qui précise que les braqueurs étaient très bien renseignés sur l’argent qu’il transportait. La police a été aussitôt saisie et une enquête est ouverte en vue de retrouver les braqueurs.

Pour rappel, depuis l’ouverture de la campagne café cacao, c’est le deuxième PCA de coopérative, membre de l’ASPCA-CC qui se fait braquer. Le 20 octobre dernier, le PCA de la coopérative Scoopadji de Lakota avait été braqué de la somme de 41 millions FCFA alors que lui aussi revenait d’une banque à Gagnoa.
(APR NEWS / Charlene Adjobi)
#Insecurite
#FirstNews
#Eyalogroup

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire