Depuis Yamoussoukro les sénateurs Rhdp appellent leurs militants à se faire recenser

Le cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RP 2021), a démarré le lundi 8 novembre et prendra fin le 28 novembre 2021. Vingt et un jours pour collecter des informations actualisées et fiables afin de contribuer à une meilleure planification des politiques publiques.
À cet effet, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée le lundi 08 novembre 2021 , le président du groupe parlementaire RHDP au Sénat, Djouha Kéhi Edouard, a invité tous les habitants de la commune de Yamoussoukro en particulier et de la Côte d’Ivoire en général, à se faire recenser et à réserver un accueil chaleureux aux agents recenseurs.

« Il n’échappe à personne que ce sont les résultats de ce recensement qui vont guider les allocations de ressources, non seulement pour la période 2021-2025, mais pour les périodes au-delà. C’est donc l’occasion de demander à nos parents, à toutes nos forces vives de réserver un bon accueil aux agents recenseurs et d’y participer massivement », a déclaré Djouha Kéhi Edouard, qui s’exprimait lors de la tenue de la séance plénière de l’approbation de l’ordre du jour à Yamoussoukro .

Ce RGPH, le cinquième de l’histoire de la Côte d’Ivoire qui consistera au dénombrement de la population nationale ainsi qu’à la collecte de données sur l’habitat, les infrastructures et les équipements publics, a débuté le lundi 8 novembre pour s’achever 20 jours plus tard, soit le 28 novembre.

D’un coût de 23,9 milliards de francs CFA, le RGPH 2021 mobilise plus de 38 000 agents sur le terrain au nombre desquels 28 500 agents recenseurs.

Roland Konan (Correspondant)

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires