Lutte contre le terrorisme « discrètement musclée » en Côte-d’Ivoire

Le président ivoirien a discrètement mis en place un nouvel organe chargé de centraliser les actions de l’État contre les terroristes présumés. Une initiative encouragée par Paris.

Alassane Ouattara (ADO) a créé le 6 août, par un décret qui n’a pas été rendu public, le Centre de renseignement opérationnel antiterroriste (CROAT). Cette structure sera placée sous la double tutelle du chef de l’État, qui dirige le Conseil national de sécurité (CNS) et de son frère cadet et ministre de la Défense, Birahima Téné Ouattara.


Cellule opérationnelle

[…}

RÉSERVÉ AUX ABONNÉS Jeune-Afrique

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire