Patrick Achi à la FESCI et aux organisations de jeunes: «C’est avec vous que nous ferons grandir la Côte d’Ivoire Solidaire»

Le Premier ministre Patrick Achi a exprimé sa satisfaction de voir des jeunes ivoiriens échanger sur des sujets d’intérêts communs. Au cours du déjeuner d’échanges qu’il a eu à la Primature, le 12 novembre 2021, avec les différentes organisations de jeunesse, le Chef du gouvernement a abordé les enjeux spécifiques de la jeunesse ivoirienne.

blank

« Ce genre de rencontres permettent aux gouvernants que nous sommes d’ajuster un certain nombre d’actions, afin d’atteindre les objectifs que nous nous fixons », a-t-il fait remarquer. Réaffirmant l’engagement de l’Etat à améliorer leurs conditions de vie, il a rassuré : « Notre ambition est de faire de vous ce qu’il y a de mieux au monde (…) C’est avec nos jeunes que nous ferons grandir la Côte d’Ivoire Solidaire ».

Cette rencontre a été l’occasion pour la trentaine de jeunes étudiants, salariés ou entrepreneurs de faire des suggestions, tant sur les plans éducatif et professionnel que sur le plan social.

Les jeunes ont préconisé, entre autres, au Chef du gouvernement l’ouverture de lycées d’excellence dans tout le pays, la promotion des métiers des industries culturelles, la valorisation de l’engagement associatif lors des recrutements. Le développement des bourses pour les étudiants du supérieur, l’amélioration de la protection de la petite enfance, la constitution d’un fonds de garanti pour soutenir l’entrepreneuriat féminin sont autant de proposition faite par la jeunesse. Le Premier ministre a promis aux jeunes qu’il va « analyser avec attention », ces propositions.

« C’est en regardant et en écoutant cette jeunesse, son engagement, sa lucidité, son envie d’avancer et de faire avancer la Côte d’Ivoire, que l’on comprend l’exigence et la responsabilité immenses de notre action gouvernementale », a-t-il souligné . C’est d’ailleurs pourquoi, l’Etat devrait tout faire pour transformer l’économie, accélérer la croissance du secteur privé et amplifier la création d’emplois. Et cela pour donner à la jeunesse le meilleur « terrain de jeu ». Où elle pourra a-t-il affirmé « exprimer son incroyable talent et réaliser toutes ses ambitions. » Et d’ajouter : « C’est avec elle, et grâce elle, que nous ferons grandir la Côte d’Ivoire Solidaire ».

Pour lui, l’Etat entend réaliser son programme, « La Côte d’Ivoire solidaire » en y impliquant pleinement les jeunes. Il a instruit les jeunes de prendre pleinement toute leur part dans cette directive gouvernementale. A l’en croire, l’objectif de l’Etat est de créer huit millions d’emplois en faveur des jeunes. Pour réussir, cela, il a affirmé que le gouvernement s’attèle chaque jour à l’amélioration du climat des affaires, afin d’attirer les investissements. Mieux, l’Etat de Côte d’Ivoire qui entend faire de la « Côte d’Ivoire solidaire » la cheville ouvrière de son développement met également « l’accent sur la transformation locale des matières premières et leur intégration dans les chaînes de valeurs mondiales. »

C’est en instituant un tel environnement socio-économique dynamique, estime M. Patrick Achi, que l’on favorisera l’insertion professionnelle et la création d’emplois pour les jeunes et les femmes, pour la réalisation de la « Côte d’Ivoire solidaire ».

A noter que le Premier ministre Patrick Achi qui avait à ses côtés le Ministre Mamadou Touré, a salué le « contact franc et direct » autour de ce déjeuner.

Fratmat

Salif D. Cheickna
Fratmat.info avec primature.ci

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires