L’association des cadres et élus du grand nord: Ce que j’en pense « vers un État fédéral ? »

Chers compatriotes ivoiriens, quittons la francophobie et les sensations ethniques pour amorcer véritablement le progrès de notre pays sans faux fuyant par des projets de développement. L’association des cadres et élus du grand nord pour quoi faire? Un projet très dangereux aux conséquences graves pour l’unité et la stabilité du pays. M. Gilbert Kafana Koné s’explique sans convaincre. Si cette association n’est pas ethnique, religieuse, ou politique, elle est quoi alors? Pourquoi se limite-t- elle au grand nord? Pourquoi ses membres sont-ils quasiment à 99.99 % musulmans et politiciens? Hier c’était la Charte du Nord qui a donné naissance à la rébellion. Nous n’avons pas encore fini le deuil que cette rébellion nous a causé. Est-ce la continuité de votre programme de rattrapage ethinique ou une sécession du pays en préparation ou un repli de rébellion en cas de perte de pouvoir aux élections prochaines?

Vous avez inclus malicieusement Bondoukou dans votre association en faisant d’un de ses ressortissants le tout nouveau président de votre association. Supposons que demain le Grand Est ou même le Grand Sud forme son association similaire et revendique Bondoukou qui est située à l’est du pays et non pas au nord, que va t’il se passer? Arrêtez donc de créer des calculs politiques et des problèmes inutiles au pays. Nous avons déjà des défis de développement qu’on arrive pas à résoudre. Savez-vous que vous indisposez ceux d’entre vous qui ne supportent pas votre projet? Pourquoi vous ne dites simplement pas le Club (reseau, forum, etc) d’Amis du Nord, appellations plus neutres et à consonance moins ethnique?

Vous êtes au pouvoir, un pouvoir sans partage, sans opposition véritable, sans contre-pouvoir pour vous contrôler, un pouvoir absolu sur toute la ligne alors c’est quoi le véritable problème? Un présumé membre de cette association n’a t-elle pas dit que <>? Elle n’a jamais été inquiétée par le procureur. C’est pour toutes ces raisons que les autres ivoiriens et Africains s’interrogent. Est-ce les conséquences d’échec de votre propre régime de quinze ans et plus que vous préparez? Je vous admirais jusque là à cause des quelques actions de développement que vous réalisez notamment les constructions de routes et ponts mais de grâce le chemin que vous empruntez actuellement n’est ni sage ni nécessaire.


L’association des cadres baoulés au centre du pays n’a pas préparé et ne préparera pas de rébellion. Par contre, la vôtre fait grincer les dents. Peu importe que le Président soit du Nord, du Sud, du Centre, de l’Ouest, ou de l’Est. Pour moi le plus important c’est d’avoir à la tête du pays un ivoirien compétent et soucieux du développement socio-économique du pays. Un président soucieux du développement du pays entier avec un système politique et administratif équilibré entre toutes les institutions de l’Etat. Un pays où tous les citoyens sont égaux devant la loi, un pays où le régime en place prône l’unité entre les fils et les filles, un pays où les lois ne sont pas personnelles, un pays où les droits des citoyens sont respectés, un pays où il n’y a pas de discrimination ou punie par la loi, un pays où le citoyen appartient à l’Etat et non à sa famille (sujet à développer un jour), bref. Les autorités doivent interdire les partis politiques ou autres groupements d’associations endossés aux ethnies, aux religions et aux régions. Il faut plutôt promouvoir l’unité des fils et filles du pays pour avoir une nation ivoirienne forte plutôt que de se replier sur soi-même.

D’ailleurs chaque région du pays est dotée d’un conseil régional. Pourquoi ne pas renforcer les pouvoirs de ces conseils régionaux en financement pour affronter le développement de ces régions plutôt que de créer des associations claniques maquillées et masquées? A cette allure demain le pays sera envahi d’associations de ressortissants d’ici et là. De même à l’intérieur de ces associations qu’on ne soit pas surpris de voir naître des sous-associations, des micro-associations, etc. C’est au regard de tout ceci qu’une amie québécoise me disait un jour que nous Africains, nous ne sommes pas capables de nous développer par nous mêmes. Nous cherchons toujours des fuites en avant, des bouc émissaires à nos insuffisances en matière de gestion de projets de développement de nos pays Africains.

Dans le cas actuel de la Côte d’Ivoire, pourquoi ne pas diviser le pays en 4 ou 5 grandes régions en gouvernorats et réduire les pouvoirs de l’exécutif d’Abidjan avec une nouvelle constitution? Une véritable décentralisation de l’administration afin que ces mini gouvernorats développent leur région de manière compétitive avec un regard vigilant du gouvernement central? Moi j’ai toujours fait la promotion d’un pouvoir décentralisé, un pouvoir fédéral comme au Canada, USA, Nigeria, etc. Les meilleurs projets de développement sont ceux qui reposent sur la décentralisation effective avec un pouvoir central moins écrasant.

Alors chers compatriotes du grand Nord, je vous invite à revoir votre projet d’association pour que vive la Côte d’Ivoire en fédération pour une participation effective des populations au développement de leurs régions et du pays entier.

Merci.

Dr. Charles Koudou, Administrateur de la Santé

Consultant en Santé et Développement, Fondateur de la Société Civile CND: Conscience Nationale pour le Développement www.cnd1.org contact@cnd1.org koudoucharles@gmail.com charleskoudou@facebook.

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

18 commentaires sur “L’association des cadres et élus du grand nord: Ce que j’en pense « vers un État fédéral ? »

  1. L’association des cadres baoulés au centre du pays n’a pas préparé et ne préparera pas de rébellion. Par contre, la vôtre fait grincer les dents.

    Diantre ….preuve si besoin en était qu’existent encore dans ce pays des anti-nordistes invétérés et indecrottables….non événement ..
    Apres quand on parlera d’ostracisme et de tentative de stigmatisation il se trouvera des révisionnistes et des négationnistes pour nous parler de rumeurs et ouïe-dire …Il se reconnaîtra ..
    Sur l’idiotie de Charles Koudou ( tiens un autre Koudou ) pas trop utile de rebondir..
    Qu’il sache juste que c’est ce genre de pensée à propos des nordistes qui ont conduit à cette guerre..et que les nordistes ne s’excuseront jamais d’avoir dû défendre leur citoyenneté surtout face à des individus de son acabit….Comme je l’avais dit bien avant la rébellion ces gens ne comprennent que le langage de la violence…
    Qu’il prenne son mal en patience quand il aura un parent ou un allié politique qui reviendra au pouvoir après le départ de Ouattara ils pourront tenter de re instaurer la citoyenneté à multi-vitesses version Boga Doudou 2.0 et nous verrons quelle réponse y apporter …
    Quant à l’association elle même si les cadres du nord en ont envie à l’instar des autres régions de ce pays qu’ils la portent au firmament sans considérer les cris d’orfraie et de vierges effarouchées qui ne manqueront pas de la part de tout le conglomérat ivoirito-patriotico-cntique..juste du vent …si l’envie leur prend vraiment ils savent tous où nous trouver …
    Tanpiri woto dandrouaga

    Mantape ouedraogo ex pensionnaire de l’école coranique de SINDOU..

  2. Encore cet argumentum ad nauseam du clan Ouattara. Mais quand le tableau affiché est contraire à « la réalité » inlassablement répétée… La vérité contraire sera vue comme révisionniste. En tout état de cause, peut-on empêcher un daltonien de traverser au feu rouge qu’il voit vert ? Bah non… et bien qu’il traverse !

  3. @ Mantape
    Salam à toi frère mien. Il y a des écervélés en RCI qui pensent que le peuple du Nord n’a que des devoirs et pas de droit et d’autres aussi croient que ce qui est bien pour eux ne doit pas l’être pour le Nord.Laisse les Koudou patauger dans ce qu’ils ont en commun et nous notre rôle est d’appeler tous les les fils du grand Nord à adhérer sans complexe à l’Union Fraternelle qui vient d’être mise en place. Moi j’en suis fier et j’y adhère sans l’avis de qui que ce soit. Le reste n’est que du verbiage creux de la part d’anti nordistes indécrottables. Tic tac, tic tac, on avance.

  4. @ toi, le patenté négateur des évidences,
    Je t’assure que tu as perdu toute crédibilité à mes yeux depuis le 31 octobre 2020. Tic tac, tic tac, avec le PRADO, la RCI avance.

  5. Le bon sens d’un intellectuel éclairé serait de chercher à savoir si cette association fraternelle est en contradiction avec la loi.
    Vos ressentiments personnels teintés d’une haine mal contenue envers le Peuple du Nord ne changeront rien vers la marche glorieuse de cette association.
    Quand à ce révisionniste negateur se croyant l’unique détenteur des associations de sa tribu, qu’il sache que bientôt une section de L’UNG sera installée au nez et à la barbe de son département et à Daoukro.
    Et on attend de voir ce que vous ferez si vous en avez sous la jupe.
    Quoi Koïta, le malien de Château Rouge fraîchement ivoirien nouveau.
    À chacun sa lorgnette !!

  6. Petit rappel à @Koudou et à ses sbires.
    En 2020 lors de la désobéissance criminelle du CNT dirigé par le papi de Daoukro, n’a t’il pas eu le soutien du Chef suprême des Baoulés d’Abidjan( je dis bien Abidjan et non Sakassou ou YAMOUSSOUKRO,Comme si Abidjan est un village Baoulé).
    Les Ebriés se sont-ils plaints ?
    Le Peuple du Grand s’en est il offusqué ?
    Où étiez vous quand cette association tribale des Baoulés dite apolitique menait cette démarche en plein Abidjan ?
    Que de la mauvaise foi…
    Quoi Koïta le malien de Château Rouge.
    À chacun sa lorgnette !!

  7. En tout état de cause, peut-on empêcher un daltonien de traverser au feu rouge qu’il voit vert ? Bah non… et bien qu’il traverse !

    Lool ..doit on vraiment rire ou pleurer? Voilà qq un qui nous avait dit -je le cite – «ça ne passera pas »
    Où en sommes nous aujourd’hui ? Alors laissons les demoiselles qui devaient renverser Ouattara ( keskon se…non ça c’est pour les nazillons en jupe…hilarant) glousser…elles n’ont plus que cette possibilité…

  8. Alors comme ça, mon p’tit couillon, j’étais ton Chiromancien, ton Druide, ton Oracle, ton Messie, ton Prophète, ton Devin, ton Astrologue, ton Cartomancien, ton Chaman, ton Marabout, et que sais-je encore… Désolé de t’avoir fait une prédiction qui ne s’est pas – encore – réalisée. Dans l’attente, j’ai pour toi un petit porte-monnaie magique du feu de Dieu dont tu me diras des nouvelles. Et le mois prochain, promis, je te multiplie ton salaire par mille faisant de toi un milliardaire sans coup férir. Ça te va comme compensation ? 🙂

    Y’en vraiment,… je vous jure !… A ce niveau, c’est plus de la couillonnerie.

  9. @Mr le patenté négateur des évidences.
    Si tu étais si riche, tu aurais bien fait de commencer par rendre tous les membres de ta famille millionnaires (et non milliardaires). Petit plaisantin « ça ne passera pas ». Wobou, la honte.

  10. krrrr krrrr krrrr ….

    Que les cochons puants de kôkôti@Coigny-kro créent leurs associations pour lutter contre la prolifération des kôkôti au four. Aucun dozo puant en lêkê avec calibre 12 n’y trouvera à redire.

    kpatafricanement votre !!!

    té ande

    te

  11. La nazillone dit …pas encore réalisé …lool
    Je rappelle à toute fin utile qu’elle parlait de la présidentielle 2020 qui elle est bel et terminée depuiiiiiis malgré les tentatives du CNT …( conseil national des trannies ) …alors à moins que dans le monde virtuel de l’anti-nordiste on ne marche à reculons …présidentielle Bana…il y a longtemps…Donc quand on a un minimum d’honneur ( c’est sans doute trop demander aux tropico-négationnistes) on reconnaît qu’on a pété plus haut que son cul et on ne cherche pas à dénicher de la couillonnerie alors qu’en se regardant tout simplement dans son miroir on est plus que servi …

  12. Tiens donc ! Il m’avait pourtant semblé que les populations qui ont été défenestrées, éventrées, immolées par le feu, égorgées, décapitées,… s’étaient levées comme un seul homme pour manifester NON PAS CONTRE la présidentielle d’octobre, mais bien CONTRE LE TROISIÈME MANDAT. Non ? Aux dernières nouvelles, un mandat présidentiel en Côte d’Ivoire dure combien de temps ? Juste le temps du jour de l’élection ? 🙂 🙂 🙂 Mais quelle bande de couillons !

    PS : aux 2 rigolos plus haut, Donald Duck (GOZO) et Mickey Mouse (TIPADIPA2) : plus ça va et moins ça va. Je constate que le troisième mandat ne vous a pas rendus plus futés. Raison de plus pour souhaiter… avant qu’un jour de rhume, vous perdiez ce qu’il vous reste de cerveau par une narine en éternuant ! 🙂 🙂 🙂

  13. Loool la pleureuse ne reconnaît pas avoir dit (comme toujours ) une idiotie ….
    Elle étale sa prédiction sur le mandat entier donc fin octobre 2025…stupide lâche sans orgueil ni honneur ( c’était connu ) mais on doit y ajouter une malhonnête atavique ….
    Quand elle disait « ça ne passera pas » c’était donc sur 5 ans ….ce n’était pas les manifestations dites de masse très très vite calmées par quelques bramôgôs de BAGDAD ( abobo) arrivés en gbaka vert ( loool ) mais sur tout le mandat…devant tant de malhonnêteté je reste sans voix …
    Donc s’il meurt de maladie aussi avant 2025, la tapette nazi nous dira « je l’avais dit …ça n’est pas passé »…
    Damned what an asshole….anyway..let’s wait…une autre tapette de la secte aujourd’hui MIA avait prédit au PRADO,aux musulmans,aux nordistes,aux militants du RHDP,aux étrangers,aux dozos en lêkê et aux tenues puantes que nous sommes ,et pas nécessairement dans cet ordre, pire que les flammes de l’enfer…résultat ? Du vent ….ah mais ça y est !eurêka…elle parlait aussi de la fin de tous les mandats du PRADO…why not …so simple …AH! By the way ..et le match retour lui non plus n’a pas de date? Il faudra aussi attendre tout le long du mandat actuel ? Souris saoulée connaît carrefour de chat…
    Ah ces gens là….ok donc on va retourner dans nos mosquées pour égrener nos chapelets afin qu ALLAH SOUBOUHANA wa TALLAH wa taslima nous accordé tous santé et longue vie ( le président en particulier) pour qu’on arrive en fin de mandat pour voir si « c’est passé » ….si c’est passé c’est pas un problème;notre nazillone pourra toujours renouveler sa prédiction Nostradacoignyienne pour l’élection 2025 qui concernera je la préviens d’avance le 2eme mandat de la troisième république….loooool
    Tanpiri woto dandourouaga….

    Mantape Ouédraogo ex élève de l’école coranique de SINDOU….ivoirien depuis le 19 septembre 2002…

  14. Mon Cher frère @Gozo

    Ne te fatigue pas …on ne se bat pas contre du vent …cette association a été créée, elle existe et nous allons y adhérer en masse…que les ivoirito-tropico-patriotico-cntiques ne se morfondent pas trop….le nordiste du temps des années HOUPHOUET est différent du nordiste des années ADO…Nous autres pouvons mourir en paix…Quand à l’époque Bedienne j’expliquais à nos frères que sans se battre PAR TOUS LES MOYENS SANS EXCEPTION on n’obtiendrait rien de ces gens là ,dans ma propre famille on me traitait d’extrémiste…
    Aujourd’hui certains que j’entretenais sur le combat à mener trouvent que je me suis ramolli..que l’histoire change…Donc nous sommes conscients que rien ne nous a été donné,qu’il a fallu reconquérir nos droits même en utilisant la violence…il n’y pas de honte à avoir pour ça..bien au contraire …les états-unis se sont créés comment ? Ceux qui admirent la Chine ont entendu parler j’espère de ce qu’on appelle la révolte des boxers,qui initia malgré la défaite les changements en Chine ?la révolution dite culturelle? ..L’Iran qui est aujourd’hui un véritable poil à gratter que même Tsahal ne s’hasarde pas à attaquer s’est forgé comment ?
    Donc aucun complexe à avoir devant ces gens là.
    Ils ne nous aiment pas et ne nous aimerons jamais ….c’est dans leurs gènes..Ne perdons pas de temps à essayer de changer cela ;qu’ils respectent juste notre citoyenneté et ce pays sera en paix…se faire aimer n’est pas nécessaire…on n’est pas à un concours de miss Côte d’Ivoire..
    Je te citerai une citation d’Elisée Reclus un anarchiste français du 19eme siècle qui s’illustra en tant que communard ( rappelle toi les batailles dite des communes à Paris ) … L’opprimé a le droit de résister par tous les moyens à l’oppression et la défense armée d’un droit n’est pas la violence!…fin de citation.

    Qu ALlAH swt nous prête santé et longue vie ..amine
    Qu’il nous permette de rester dignes et sans compromission devant le conglomérat revisionno-negationno-patriotico-antinordiste…amine
    Qu’il fasse que Jamais nous n’oubliions ceux qui ont donné leur vie pour cette cause et qui n’ont pas pu goûter aux fruits de leur combat ..amine
    Qu’il ait pitié de nos défunts et de nos martyrs ,qu’il leur accorde le paradis …
    Jummah Mubarak

    Mantape Ouédraogo..ton frère..

  15. ====== LE CURIEUX SILENCE DE L’ETAT =====

    Dans ce débat qui agite le pays, bien au-delà de la seule obédience de la classe politique, il est curieux de constater le silence de l’Etat !

    Et qui devrait intervenir ici ? Les détenteurs de l’autorité tous démembrements confondus ! Gouvernement, Assemblée nationale, Chambre des Rois et chefs traditionnels, Médiateur de la République et j’en passe. C’est en amont que l’anticipation des crises se gère mieux.

    Intervenir ne veut pas dire INTERDIRE, entendons nous ! Ceci pour camper le débat…

    On pourrait s’amuser à lire des prises de position en restant chacun dans son coin. Ceci n’est pas la bonne manière de sortir d’une crise qui dure. Les 87 morts de 2020 ne sont qu’un avertissement.

    Existe t il encore une Administration territoriale dans notre pays et quel est le périmètre et la nature de ses prérogatives ?

    Je suis fondé à poser la question dans la mesure où les demandes de déclarations des associations et autres groupements sont réceptionnées et autorisées par ce démembrement de l’Etat.

    Ou devons nous constater par le lourd silence que cette affaire dépasse les compétences de la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL) …

    Si cette structure étatique garante de la territorialité, de la Carte administrative du pays Côte d’Ivoire, du découpage des Régions entre autres, qui fait remonter les rapports de l’autorité décentralisée à la tutelle jusqu’au sommet de l’Etat, s’avouait dans les faits, ne pas être concernée, on pourrait s’inquiéter ! Et à juste libre.

    Qui peut être indifférent au fait qu’une entité associative soit adossée à un découpage territorial qui n’existe pas ADMINISTRATIVEMENT et qui fait grincer des dents ?

    Les frontières ne reflètent pas seulement l’esprit du temps. Si elles évoluent au gré des sociétés et des baromètres des conflits vécus, les frontières des États sont aussi des mesures prudentielles des peuples face à leurs peurs déclarées ou inconscientes, mais aussi le curseur géographique de leurs conquêtes et de leurs ambitions. Il en est des États comme des régions dans leurs limites territoriales.

    Quand D. Trump a dit que « si vous n’avez pas de frontières, vous n’avez pas de pays ! » beaucoup de juristes de compétence reconnue ont applaudi.

    En cela il pense comme le géographe Michel FOUCHER qui fut aussi un Diplomate pour qui « La frontière signifie aussi qu’on a fait la paix ».

    Sous ce double rapport IGNORER LES DECOUPAGES ADMINISTRATIFS c’est enfreindre à la PAIX !

    Voici pourquoi un Ministère en charge de l’administration territoriale mais aussi du Développement Local ne devrait pas rester silencieux dans cette affaire !

    Vous l’avez compris ! C’est volontairement que j’ai choisi de parler de l’intégration curieuse du Goutongo dans ce GRAND Nord.

    Il faudra un jour nous expliquer clairement les fondements de ce choix : historique, religieux, culturel, sociologique, administratif ou économique voire ….impérial sinon impérialiste ? Les grandes infrastructures routières françaises coloniales étaient baptisées ROUTES IMPÉRIALES !

    J’ai lu un bout de l’ouvrage « Une histoire du royaume Abron du Gyaman : Des origines à la conquête coloniale (Hommes et sociétés) d’Emmanuel Terray.

    Je ne méconnais pas non plus la longue présence Islamique à Bondoukou. Bondoukou et ses célèbres Imams… dont El hadj Mahama Timité Koudouss (né vers 1881 et décédé en 1988 à 107 ans), dont l’imamat dura de 1960 à 1988 ! Moins quand même l’Imam central de Gagnoa qui fit 30 ans de Sainte Guidance.

    Ceux là étaient des hommes éclairés. Felix Houphouët-Boigny dira d’ailleurs dans les années 80 que c’est sur recommandation prévenante de Imam Timité qu’il supprimera le poste de Vice Président…

    Quand un Imam peut recommander de supprimer un poste constitutionnel combien pèse une Association régionale ?

    Alors pourquoi ce silence de nos Religieux toutes confréries confondues ?

    Le Président Gbagbo recevant les Guérés de Toulepleu, en Mai 2008 ai Palais avait fait cette révélation à la délégation : « C’est une erreur, Toupépleu fait partie du Libéria ! ».

    Aujourd’hui si une Association de Guéré au Libéria venait à revendiquer cette région perdue du fait d’un « cartographe distrait » ce serait ni plus ni moins qu’un CASUS BELLI (acte de nature à motiver une déclaration de guerre). Or nous avons déjà payé un lourd tribut à ces guerres locales !

    Voici pourquoi l’Etat qui est chargé du DÉVELOPPEMENT LOCAL, ne devrait baisser la culotté quand des actes constitutifs de crise larvée sont posés !

    Mais l’Etat c’est finalement qui quand des Présidents d’Institutions RÉPUBLICAINES, le Médiateur de la République, de Hauts Officiers des Forces de Défense, sont …membres de fait de cette UGN ?

    Les eaux de la Comoé si hâtivement franchies malgré le Parc immense qui fait barrière autour, auraient dû dissuader les cartographes de L’UGN (et non IGN !) que ce qui a été valable pour la frontière liberienne (présence du Cavally) pouvait raisonnablement admis ici. En dépit du silence consentant de certains cadres dont beaucoup pensent à tort ou à raison, que s’allier aux Puissants du moment peut augurer des lendemains meilleurs !

    J’ai traité que du silence de l’Etat. Je n’ai pas abordé celui des religieux ou même plus surprenant de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire.

    L’un dans l’autre, l’auto-etouffement de ces voix alors qu’elles étaient portées au-devant de la CDVR, l’indifférence de la chaîne Administrative, laissent la place à des confrontations par médias interposés…en attendant une nouvelle tentative de (re)conquête du pouvoir après l’assaut manqué d’octobre 2020.

    Les oiseaux doivent ils toujours se cacher pour mourir ?

    La CDRV ? Ah ce machin …

  16. ==== POUR LE RETOUR A L’ORTHODOXIE DE LA GOUVERNANCE TERRITORIALE =====

    Feu Sidiki Diakité nous a quittés voici plus d’un an ! Au moment de son décès il était Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation.

    Ancien Préfet, il était dans son milieu véritable.

    Il y a bien longtemps que cette filière de promotion hiérarchique existe. Sous Préfet, Préfet et … Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation.

    De grands hommes d’état ont connu ce brillant parcours. Parmi lesquels Léon Konan Koffi, Issa DIAKITÉ et feu Sidiki.

    Le corps préfectoral est un maillon clé de l’administration territoriale. D’ailleurs tous les problèmes qu’ils ont remonté au Président par la voix de leur Porte-parole, M. GOMBAGUI Gueu Georges, alors Préfet de la Région de la Bagoué, Préfet du Département de Boundiali, (aujourdhui Prefet de région de la Marahoué) notamment « les questions liées à la réconciliation nationale, à l’incivisme, au foncier rural et urbain, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme, à l’orpaillage clandestin, et aux conflits entre agriculteurs et éleveurs  » sont d’une cruelle actualité ! Et le Président a bien réagi du reste !

    Voici pourquoi l’érection d’un Département ministériel dédié à l’administration du territoire nonobstant l’existence pertinente du maillon des Ministres Gouverneurs, ne serait pas de trop.

    Ce ne serait que justice pour ce vaillant corps qui veille entre autres sur l’article 172 de notre Constitution :

    Article 172
    La loi détermine les principes fondamentaux de la libre administration des collectivités territoriales, de leurs compétences et de leurs ressources.
    Dans les collectivités territoriales, le Préfet est le représentant de l’État. Il a la charge des intérêts nationaux, du respect des lois et du contrôle de tutelle.
    Aucune collectivité territoriale ne peut exercer une tutelle sur une autre.

    ====== HOME BE HOME ====

    Ces vœux exprimés on pourrait finalement croire que bien géré ce dossier n’est qu’une tempête dans un verre d’eau !

    Much Ado About Nothing…

    Beaucoup de bruits pour rien car en définitive, dans le cœur bat très un lien inoubliable avec son terroir. Et ce lien affectif fort résisterait à toute tentative de rupture !

    Et Nicolas MBARGA devenu Prince NICO, fils d’immigré Camerounais et de mère Nigeriane, à la tête d’un orchestre pabafricain le Rocafil Yazz composé de musiciens Camerounais, Nigerians et d’une danseuse togolaise, le chantera longtemps sur le continent : HOME BE HOME !

    Que ce lien se materialise par une Association d’entraide de la population quoi de plus naturel ! Tant que ce n’est pas un aveu d’échec de l’Etat qui pourrait s’en plaindre ?

    Pourvu qu’on reste dans certaines limites d’action et qu’on se soumette à une gouvernance qui ne remette pas en cause un équilibre du pays difficilement acquis.

    Toutes les régions seraient heureuses au demeurant de suivre le bon exemple ! Même celles qui n’ont ni Présidents d’Institutions ni Ministres de premier plan ou d’officiers très haut placés dans la hiérarchie !

    PRINCE NICO nous a offert également AKI SPECIAL dans lequel le refrain tourne autour de WHO KNOWS TOMORROW….

    Quand bien même « Sweet Mother » soit son succès planétaire, le premier d’un musicien africain, de l’avis de sa veuve, le cœur de NICOlas l’artiste qui abandonna la scène pour devenir Manager de ses établissements hôteliers, battait en vérité pour SIMPLICITY.

    Quand les choses sont simples et claires, la vie devient simple pour tous ! Bon courage mon cher GBANE !

    RIP l’artiste aux hauts talons.

  17. @dozo … pardon … @GOZO

    Ça passera certainement après le deuxième mandat de la troisième république du bravetchê. Découragement n’est pas kôkôti !!!

    krrrr krrrr krrrr …

    té ande

Laisser un commentaire