30 000 préoccupations traitées par l’Observatoire du service public (OSEP) pour l’amélioration de la qualité du service public

Abidjan, le 16 novembre 2021- Le chef de Service Recueil de données à l’Observatoire du Service Public (OSEP), Ousmane Traoré, a indiqué que l’OSEP, organe de veille permanent, qui contribue à l’amélioration de la qualité du service public, a recueilli et traité, de février 2017 à ce jour, plus de 30 000 préoccupations des usagers (demandes d’informations, suggestions, dénonciations, etc.).

Il était l’invité du rendez-vous hebdomadaire « Tout savoir sur » du Centre d’information et de Communication gouvernementale (CICG), le mardi 16 novembre 2021 à Abidjan.

Selon Ousmane Traoré, en cas de dysfonctionnement (mauvais accueil, retard dans la délivrance d’actes, extorsion de fonds, etc.) constaté par l’usager du service public, il peut saisir l’OSEP.

« L’OSEP est ouvert à tous. Organe permettant de mesurer l’efficacité des prestations administratives, il peut être saisi par l’usager à travers le call center 800 000 07/ 2722409898, ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) et le portail citoyen www.milie.ci pour poser ses préoccupations », a expliqué Ousmane Traoré.

Tout en relevant que cet Organe a la possibilité de s’autosaisir en cas de constatation d’un dysfonctionnement des services administratifs. Il a assuré que les demandes d’informations sont traitées en vingt-quatre heures et les réclamations en soixante-douze heures tout au plus. Et l’usager reçoit une réponse par téléphone, par mail, sur la plateforme www.miliê.ci ou sur les réseaux sociaux de l’OSEP.

A l’en croire, l’action de l’OSEP est purement administrative. « L’OSEP n’a pas de pouvoir de sanctions. Il interpelle l’administration pour que les préoccupations soulevées par les usagers du service public puissent trouver des solutions », a précisé Ousmane Traoré.

L’OSEP a reçu le Prix d’Excellence 2021 de l’Administration publique moderne la plus innovante.

CICG

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires