Addis-Abeba assiégée: Le colonel Abiy Ahmed «Nobel de la paix» remet son treillis et part diriger les combats contre les forces d’opposition

Le 1er ministre éthiopien, double lauréat du Prix Nobel de la Paix et du Prix Houphouët-Boigny pour la recherché de la Paix de l’UNESCO en 2019, Abiy Ahmed, a déclaré en ce début de semaine qu’il dirigerait l’armée de son pays «depuis le front» contre les forces d’opposition qui sont à quelques dizaines de km de la capitale Addis-Abeba.


Abiy Ahmed a appelé «les enfants d’Éthiopie qui veulent être salués par l’histoire» à se lever pour leur pays, leur donnant rendez-vous au front !

Plusieurs pays ont appelé ces derniers jours leurs ressortissants à quitter l’Éthiopie. L’ONU a de son côté commencé à évacuer son personnel.

Selon plusieurs observateurs la chute du régime Abiy n’est plus qu’une question de semaines sinon de jours, selon les plus pessimistes.

Hervé Coulibaly

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire