Brassivoire annonce 100 milliards d’investissements et plus de 65 milliards d’impôts payés

Agroalimentaire/ 5e anniversaire de sa marque « Ivoire »

Il y avait fête le 18 novembre 2021 sur le site de Brassivoire situé au PK 24, à Attinguié au nord d’Abidjan. Le zouglou était à l’honneur et des distributeurs récompensés. Le brasseur de bière célébrait ainsi le cinquième anniversaire de sa marque Ivoire, lancée en novembre 2016. Plusieurs personnalités ont fait le déplacement. Des représentants du ministère de l’industrie, les autorités municipales d’Anyama, des ambassadeurs dont celui du Japon. Ce dernier est partie prenante indirecte de cette usine en ce sens que son pays finance un projet rizicole à même de fournir de la matière première, le riz, entrant dans la fabrication de la bière.

Entre instant festif arrosé de bière et visite de l’usine, le directeur général de la société à capitaux français, Laurent Théodore a retracé l’historique de l’investissement sur les terres ivoiriennes. Selon lui, Brassivoire est née d’un joint-venture du néerlandais Heineken et du français Cfao pour un montant qui se chiffre à 100 milliards de nos francs soit à peu près 150 millions d’euros. Depuis le lancement des activités de la brasserie, a-t-il révélé, ce sont un peu plus de 65 milliards de FCFA qui ont été versés à l’état de Côte d’ivoire sous forme de contribution fiscale. C’est pourquoi, sa société se définit comme « un partenaire engagé de la croissance ivoirienne ». « Nous sommes particulièrement fier de ce qu’est devenue Brassivoire. Nous fêtons notre engagement, nos performances, notre réussite humaine avec la création de centaines d’emplois directs et de milliers d’emplois indirects. Ivoire qui a révolutionné le marché ivoirien de la bière en est le meilleur symbole », a fait savoir le directeur général Laurent Théodore. Vantant la responsabilité sociale de l’entreprise, le porte-parole des populations a témoigné du bonheur qui est le leur de cotoyer un généreux brasseur. Il a fait savoir que la communauté bénéficiait du soutien financier de la société depuis qu’elle s’est installée en cet endroit de leur terre.

La brasserie, selon des chiffres plus précis, emploie 260 personnes sur le site pour deux lignes d’embouteillage d’une capacité de traitement de 40 mille bouteilles à l’heure.


En concurrence avec le plus ancien brasseur Solibra, Brassivoire peut compter aussi sur ses 4 autres marques de son portefeuille dont la bière non alcoolisée Rhino et les alcoolisées Heineken, Desperados…

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

blank

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire