Santé/Côte-d’Ivoire: Le bio-médecin Jean Ives Diamana « fait docteur honoris causa » pour ses travaux

Praticien de la biomédecine depuis plus de quinze ans, inventeur de plusieurs remèdes contre des pathologies généralement difficiles à traiter, le naturotherapeute chercheur Jean Ives Diamana peut exprimer toute sa fierté. L’homme qui continue de parcourir le continent africain, qui fait des plateaux de radios de proximité et occupe des colonnes de journaux ivoiriens pour la promotion de ses médicaments et de sa science vient de se voir décerné le titre de Docteur honoris causa d’un institut américain. Le « International centre for academic research Garden Valley » du Texas aux États-unis d’Amérique. Cette distinction honorifique, dit-il, lui a été remise à Abidjan lors d’une mission spéciale dudit centre dans la capitale économique ivoirienne.

Jean Ives Diamana plus connu sous l’appellation de Dr Diamana a présenté son diplôme à la presse le samedi 20 novembre dernier dans son nouveau centre de recherche de Koumassi Coprim. Celui-ci lui est attribué, selon ce qui est écrit sur le parchemin, pour ses « recherches en sciences biomédicales ».


A l’occasion, c’est avec un brin de fierté qu’il s’est prononcé sur le thème : « La biomédecine face aux maladies dites incurables : le cas de la Covid 19 ». L’on retiendra de son développement qu’à la vérité et au regard de ses longues années de pratique médicale, aucune maladie ne saurait être qualifiée d’incurable. Toutes les maladies dites incurables se guérissent, selon lui. Y compris celle récente du coronavirus dit Covid 19 qui fait des ravages dans le monde. « Si nous avons guéri l’insuffisance rénale, si nous avons le cancer de la prostate, l’hépatite virale peut-on encore dire qu’il existe des maladies incurables ? » s’interroge le praticien qui dit avoir trouvé le remède contre le Coronavirus. La fameuse solution BJ 12 qu’il brandit comme un médicament curatif efficace et un préventif. Nous avons enregistré le témoignage de Dame Nicci lors de la conférence de presse. Celle-ci a déclaré avoir été complètement guéri du Covid 19 après s’être administrée des doses de ce remède. D’un état de sujet positif, elle aurait été testée négative par la suite grâce au médicament du docteur Diamana qui déclare avoir guéri dix personnes sorties de l’Injs au temps du confinement des malades.

Toutefois M. Diamana a déploré le manque d’attention des autorités de son pays qui jusque-là se sont gardées de confirmer l’efficacité de son remède BJ 12 en dépit de ses relances par courrier. « L’Afrique a des capacités mais il faut de la volonté politique », a-t-il interpellé dénonçant au passage ce qu’il appelle la colonisation médicale de l’Afrique.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire