Pourquoi Eugène Diomandé quitte Didier Drogba, les raisons de leur divorce

L’ancien coordonnateur de la campagne de l’ancien buteur ivoirien, Eugène Diomandé a donné sur les antennes de NCI 360 quelques raisons qui l’ont poussé à quitter l’ex-capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire. Critiqué par des internautes pour la non constance de ses positions, Eugène Diomandé a répondu qu’ « un divorce ne s’étale pas sur la place publique », tout en les qualifiant de « Djihadistes d’un nouveau genre ».

Interrogé sur la raison de son divorce avec Didier Drogba, Eugène Diomandé n’est pas allé du dos de la cuillère. Selon lui, « un divorce ne s’étale pas sur la place publique. En allant soutenir Didier Drogba, je ne m’engageais pas dans les zones religieuses pour une durée indéterminée. Je me suis engagé en quelque chose que je croyais. J’ai observé la plus grande courtoisie et j’ai observé le maximum de précaution et de réserve dans cette relation ».

A lire aussi : Idriss Diallo félicite Kuyo Téa et envoie une pique à Mariam Dao Gabala

Et de poursuivre, « je ne comprends donc pas la fureur qui anime ces internautes djihadistes d’un nouveau genre qui s’agitent un peu partout pour faire du terrorisme qui n’a aucune touche sur moi d’ailleurs. Je trouve cela déplorable et infantile. En effet, il y avait des divergences de vues concernant les méthodes et l’approche de la campagne. C’est des choses qui arrivent. Didier avait son point de vue que je respecte et j’ai le mien que je respecte également. Donc on ne peut pas faire les marches ensemble pendant longtemps ».

Eugène Diomandé donne les raisons de son divorce avec Drogba

Le président du Séwé Sports de San-Pedro a fait savoir que très vite, il a exprimé à Didier son malaise et le désir de se retirer. « A sa demande, je suis resté assez longtemps et je me suis manifesté dans un premier temps de manière courtoise et délicate en disant que je prenais du recul simplement sans en dire les raisons. Didier est une icône du football ivoirien, je le respecte mais on n’est pas obligé d’être d’accord », a-t-il fulminé.

A l’en croire, il a observé un recul pendant un an environ. « On me demande de rester hors des débats du football parce que je me serais engagé auprès de Didier ? Non, pendant cette période j’ai observé les différents acteurs et j’ai discuté avec tout le monde et j’ai fait un choix de conviction personnelle, qui était mon choix initial. Quand les gens disent: il a fait un premier choix de Didier. Non, mon premier choix était Sory Diabaté, tout le monde le sait y compris Didier lui-même », a détaillé Diomandé.

Et de justifier, « mais pour des raisons que je voulais mettre en harmonie avec ma volonté de changement de renouvellement du football ivoirien je suis allé vers Didier parce qu’il présentait un potentiel intéressant. Mais après j’ai changé d’avis ; c’est mon droit le plus absolu ».

Répondant à la question de savoir s’il était sincère avec l’ex-capitaine, il affirme, « j’ai été sincère avec lui. J’ai effectivement mouillé le maillot. J’ai été même un peu loin dans l’outrance dans les prises de position vis-à-vis des personnes avec lesquelles j’avais des relations de longue date. Je ne veux pas rentrer dans les détails de ce que j’ai posé comme acte. Ceux qui ‘’vocifèrent’’ sur les réseaux sociaux n’ont pas pu faire le quart de ce que j’aurais fait pour que le projet de Didier ne puisse pas avorter de manière précoce ».

Rappelons que le directeur de campagne de Didier Drogba, candidat déclaré à l’élection à la présidence de la FIF, Eugène Diomandé, a annoncé le jeudi 17 décembre 2020 son retrait du Comité de la candidature de l’ex-capitaine des Eléphants. Et ce, « pour des raisons de convenances personnelles », avait-il évoqué.

Afriksoir

Karina Fofana

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction