Bangolo – Giga meeting sur la paix, la cohésion et le développement

Watchard Kedjebo invite le peuple Wê au pardon, à la paix et à la cohésion.

Il avait promis de prendre son bâton de pèlerin pour sillonner les régions, départements, villes, villages et hameaux de la Côte d’Ivoire à l’effet de sensibiliser sur la nécessité d’aller à la paix et à la cohésion gage d’un développement durable et harmonieux. La région du Guémon a servi de top départ à caravane de la paix, de la cohésion et du développement initiée par le collaborateur du ministre Alcide Djédjé, Watchard Kedjebo, cadre du Rhdp et secrétaire général du parti Concorde.
Le samedi 27 novembre dernier et bien avant la cérémonie proprement dite, Watchard Kedjebo a d’abord tenu à présenter ses civilités aux autorités administratives, religieuses et coutumières de la ville. Ainsi, du préfet de Bangolo, M. Chérif Brahima au Chef de canton central, Zagnan, sa Majesté Taî Bah Jean qui était entouré pour la circonstance des 4 chefs de canton qui composent Bangolo (Zagnan, Zibiao, Zerabao et Tahouaké) sans oublier la présence de tous les chefs des villages. Il a échangé avec les chefs pendant plus d’une heure au cours d’un huit clos dont rien dont rien n’a filtré.
Au lieu du meeting, la place publique en face de l’ex-cinema qui s’est retrouvée exiguë pour abriter la cérémonie, toutes les couches de la population, leaders de jeunesse, femmes, hommes, vieux, membres de la société civile, acteurs politiques, attendaient le message de l’hôte du jour. Watchard Kedjebo dont la célébrité est établie dans cette région de notre pays était face à un public qui le connaissait parfaitement et que lui aussi connaissait.
« Je suis venu dans un esprit de paix et d’amour pour cette région que je connais bien » a-t-il commencé pour planter le décor. « Chers parents, je vous invite au pardon, pardonnez toutes les frustrations et regardez l’avenir. Chers Chefs, parce que je sais que vos voix portent, je vous exhorte à sauver nos jeunes, vos enfants qui sont malheureusement utilisés par les hommes politiques pour créer le désordre ici à Bangolo. Votre ville a été ces dernières années un mauvais élève au niveau de la démocratie. Il est temps de tourner la page de la violence pour mettre au centre de toutes nos activités la problématique du développement. C’est la chose la plus importante » a-t-il poursuivi avant d’édifier son auditoire sur les réalisations du champion du Rhdp depuis sa prise du pouvoir.

« OUATTARA EST LE VRAI DISCIPLE D’HOUPHOUËT ».


 » Chers parents, notre pays est en chantier, la paix est revenue, la confiance est de retour, notre pays a repris sa place dans le concert des grandes nations, les investisseurs sont chaque jour à nos portes, le président Alassane Ouattara mène le navire Ivoire à bon port. Je vous invite à prendre toute votre place dans ce navire qui nous conduit indiscutablement et indéniablement vers le développement. Les 5 kilomètres de bitume que gouvernement vient d’octroyer à Bangolo en est une illustration parfaite de la volonté du chef de l’État de transformer qualitativement notre pays. Tournez dos à l’extrémisme et à la radicalisation, ça n’apporte pas le développement ».
Avec son franc parlé, Kouassi Ferdinand dit Watchard Kedjebo a tenu en haleine son auditoire en mettant en exergue la nécessité d’aller à la paix, à la cohésion et à la réconciliation. Il a saisi cette opportunité pour féliciter le président de la région du Guémon, le secrétaire d’état chargé des affaires maritimes, Dr Serey Doh Célestin pour le travail abattu auprès du président de la République mais surtout dans le Guémon et pour toutes ses actions en faveur de la paix et la cohésion. Il remercié tous les cadres du Guemon qui œuvrent à la consolidation de la paix avant inviter toutes les populations à s’approprier l’opération de recensement général de la population et de l’habitat initiée par le gouvernement. « Cette opération est extrêmement importante en ce sens qu’elle permettra au gouvernement de mieux planifier le développement » a-t-il ajouté pour terminer.
Notons que cette cérémonie a enregistré la présence massive des chefs religieux, coutumiers, communautaires, des acteurs politiques qui ont fait la promesse de relayer ce message de paix et d’amour auprès des populations.

En choisissant Bangolo comme le top départ de sa caravane de la paix et de la cohésion, Watchard Kedjebo sait que cette région a payé un lourd tribu de la crise pré et postélectorale que notre pays a connue. Le Guémon est une région très sensible qui renaît de ses cendres et qui a besoin de messages de paix, de cohésion et d’espoir. « Général terrain » comme l’appellent affectueusement ses partisans, Watchard Kedjebo a su toucher positivement la sensibilité des populations venues l’écouter.
C’est la région de la Marahoué qui accueillera la prochaine étape de cette caravane.

Emmanuel de Kouassi depuis Bangolo pour connectionivoirienne dekouassi64@gmail.com

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire