Face au refus de Gbagbo et Bédié de la limite d’âge la Côte-d’Ivoire vers une présidentielle avec les 3 vieux dinosaures en 2025 ?

En Côte-d’Ivoire, Henri Konan Bédié, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo pourraient se porter à nouveau candidats à la présidentielle de 2025 si des pépins de santé ne viennent brouiller leurs ambitions. En effet, on les sait âgés. Ils sont même très âgés, mais comme dans plusieurs Us et coutumes africaines, le chef règne jusqu’à sa mort.

Peut-on imaginer Ouattara prendre sa retraite si ces deux adversaires, en s’opposant à toutes limites d’âge à 75 ans, indiquent subtilement leur intention d’être candidats en 2025 ?

Saut évènement majeur, la Côte-d’Ivoire n’est encore pas prête à tirer le rideau sur les trois grands qui dominent la vie politique du pays depuis 1993.

Reste tout de même à savoir les postures des héritiers potentiels, que sont entre autres Billon, Damana, Katinan, Sarassoro ou encore Tidjane Thiam.

Sylvie Kouamé

Côte d’Ivoire/ Limite d’âge des candidats à la présidentielle : Enfin Gbagbo et Bédié se prononcent

En Cote-d’ivoire, depuis un certains temps un sujet alimente les débats tant dans la capitale que sur les réseaux sociaux. En fait, il s’agit du poste lancé par le député maire de Tiassalé Antoine Assalé Tiémoko concernant les conditions d’éligibilité à la présidence de la République sur sa page Facebook intitulée « l’âge de la retraite politique ».

En effet, interrogé par nos confrère de 7info sur le sujet, l’honorable Député de Tiassalé a affirmé qu’« à l’ouverture de la session parlementaire d’avril 2022 », il proposera de restaurer la limite d’âge pour les candidats à la présidentielle à 75 ans. Et que : « Les députés sont majoritaires à vouloir ce changement », assure l’élu de Tiassalé, qui entend déposer ce projet avec d’autres parlementaires indépendants mais aussi issus des rangs de la majorité, et de l’opposition. Il faut dire que cette nouvelle tombe comme un coup de massue pour les deux leaders de l’opposition, Laurent Gbagbo (76 ans) et Henry Konan Bédié (87 ans) par ailleurs deux ex-présidents, mais aussi cette nouvelle met également l’actuel chef de l’Etat, Alassane Ouattara (79 ans) à la retraite politique. Ainsi se prononçant sur le sujet à l’émission Débat politique de la RTI1, Gbagbo et Bédié, les deux poids lourds de l’opposition ivoirienne ont affiché une position commune face à cette proposition de loi que le député de Tiassalé s’apprête à soumettre au parlement.

Se prononçant sur le sujet, l’ex-président Laurent Gbagbo a été catégorique en affirmant : « Je suis contre la limite d’âge. Je trouve que c’est ringard, car dans un pays civilisé où on est bien élevé, on n’élimine pas les candidats à cause de leur âge ». Mais poursuivant ses propos, il a fait savoir que : « si les circonstances ne lui permettent pas d’être candidat aux élections présidentielles, il est prêt à accompagner celui qui peut gagner».

De son côté, le PDCI-RDA ne dit pas le contraire quand il affirme que : « Les mêmes causes peuvent produire les mêmes effets. Si, nous ne respectons pas notre loi fondamentale, nous aurons les mêmes problèmes. Et, si nous estimons qu’il y a des cas de force majeure encore en suspens, il vaut mieux les mettre sur la table pendant qu’il est encore temps. De sorte qu’en arrivant en 2025, les cas de force majeure soient pris en compte par notre loi fondamentale. Le PDCI-RDA de toute façon, ne votera pas pour la limitation d’âge », a vivement contesté le PDCI-RDA par la voix de Gnamien Yao, son vice-président chargé des conférences.

Alors, face à toutes ces réactions, la question reste de savoir : cette loi pourra être votée à la majorité dans un parlement dominé par le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti au pouvoir ? Nous y reviendrons.

Avec 7info

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires