Lancement en Côte-d’Ivoire du PAQRA (Projet d’Aménagement des Quartiers Restructurés d’Abidjan)

Le 29 novembre 2021, M. Adama Coulibaly, Ministre de l’Economie et des Finances, M. Moussa Sanogo, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, M. Jean-Pierre Marcelli, Directeur Exécutif des Opérations de l’AFD Paris, M. Jean-Christophe Belliard, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, ont signé une convention entre l’AFD et l’état de Côte d’Ivoire. Cette convention, d’un montant de 50 millions d’euros (32,8 milliards FCFA), permettra de financer le Projet d’Aménagement des Quartiers Restructurés d’Abidjan (PAQRA).

Le Projet PAQRA permettra d’améliorer les conditions de vie de près de 300 000 habitants de cinq (05) quartiers restructurés répartis sur trois (03) communes du Grand Abidjan : Yopougon, Abobo et Koumassi.Le Projet a pour objectifs :

de renforcer l’accès des populations aux services urbains essentiels (électricité, éclairage public, eau potable, eaux usées, etc.) et aux équipements socio-collectifs de proximité (scolaires, sportifs et espaces publics) ;
de réduire les risques d’inondation et d’améliorer la salubrité des quartiers ;
de désenclaver ces quartiers et de mieux connecter leurs habitants au reste de la ville.
Enfin, au-delà de ces forts impacts sociaux, le Projet permettra de renforcer les capacités des communes, d’amorcer une réflexion sur l’intégration des quartiers précaires au reste de la ville d’Abidjan et contribuera à la définition d’une politique publique en matière de réhabilitation de quartiers précaires.

La maîtrise d’ouvrage du Projet sera assurée par le Ministère en charge de la Construction et de l’Urbanisme (MCLU), à travers la Cellule de Suivi du PAQRA (CSP-PAQRA). La mise en œuvre de la composante infrastructures « voirie, réseaux divers, passerelles piétonnes, aménagements hydrauliques et plateformes d’espaces publics » sera déléguée à l’Agence de Gestion des Routes (AGEROUTE), pour ce qui concerne les infrastructures de mobilité et les plateformes de gestion des déchets, et à l’Office National de l’Assainissement et du Drainage (ONAD), pour ce qui concerne les ouvrages d’assainissement. Les communes seront étroitement associées au suivi de la mise en œuvre du Projet.

Il s’agit de la signature du premier Projet du 3ème C2D signé entre la France et la République de Côte d’Ivoire, le 27 octobre 2021. Les autorités ivoiriennes et françaises ont choisi de faire du développement urbain, un secteur de concentration de ce nouveau Contrat. La France, via l’AFD, accompagnera la Côte d’Ivoire dans le développement de villes inclusives, productives et résilientes, indispensable pour transformer qualitativement et durablement les conditions de vie des populations.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires