Diplomatie/Bakayoko Ly-Ramata Nouvel ambassadeur à l’UNESCO a pris fonction: Voici sa première doléance

Bakayoko Ly-Ramata représente désormais la Côte d’ivoire auprès de l’UNESCO, l’organisme spécialisé des Nations-Unies en matière de science, de culture et d’éducation. Elle a présenté ses lettres de créance à la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, le jeudi 2 décembre, place Fontenoy, Paris 7e arrondissement.

Dans les échanges qui ont suivi, la diplomate ivoirienne a rappelé l’excellence des rapports entre l’institution onusienne et la Côte d’ivoire dans les domaines scientifique, culturel et éducatif. « ces relations, qui datent de six décennies, ont permis de pérenniser un prix en faveur de la paix dans le monde, prix qui porte le nom du premier Président de notre nation, Félix Houphouët-Boigny, pour son attachement à la paix, au dialogue des civilisations et des cultures », a-t-elle relevé.

Puis Mme Ly-Ramata de plaider pour un appui à la mise en œuvre des programmes que sont :
– la création de la Chaire Unesco » Éducation, Recherche et Actions pour la Ville durable » à l’université Nangui Abrogoua à Abobo-Adjamé
– la mise en place d’un observatoire de la qualité de l’eau en Côte d’Ivoire
– le développement du numérique éducatif dans un contexte dominé par la pandémie à coronavirus
– le renforcement des activités dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (Stem) axées sur la formation des enseignants et l’éducation des filles.
Audrey Azouley a dit avoir pris bonne note de la demande de la Côte d’ivoire et mettra à contribution les spécialistes des différentes questions évoquées pour donner une réponse appropriée.

SD avec Sercom
sdebailly@yahoo.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires