« Les Démocrates de Côte d’Ivoire » s’indigne des propos exagérément discourtois et dangereux tenus par M. Amadou Coulibaly

Déclaration du mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » après l’intervention du porte-parole du gouvernement le 1er décembre 2021

Le mercredi 1er décembre 2021, à l’occasion du point de presse régulier après le conseil des ministres, monsieur Amadou Coulibaly, ministre de la communication, des médias et de la francophonie, porte-parole du gouvernement, donnant la position officielle du gouvernement à la doléance pour la libération des prisonniers militaires de la crise postélectorale de 201g>1 formulée par l’ancien président Laurent Gbagbo lors de sa rencontre le 27 juillet 2021 avec le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, s’est illustré de la plus inélégante des manières.

L’utilisation, par moments, de la première personne en lieu et place de la forme non-personnelle de la flexion verbale illustre, d’ailleurs, une superposition de l’opinion personnelle du ministre de la communication, des médias et de la francophonie et celle du gouvernement pris comme entité républicaine. Cette superposition d’opinions brouille le message et le disqualifie d’autant en matière d’attentes républicaines.

Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » s’indigne des propos exagérément discourtois et dangereux pour la paix, la réconciliation nationale et la cohésion sociale tenus par monsieur Amadou Coulibaly. Pour le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire », il est inconcevable d’avoir dans un gouvernement un ministre en charge de la réconciliation et de la cohésion nationale ; ce qui sous-entend l’existence de réels problèmes de réconciliation et de cohésion sociale, et tenir des propos que l’on ne devrait pas entendre dans la teneur exposée.

A toutes fins utiles, le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » voudrait rappeler que le gouvernement actuel, même s’il est composé essentiellement de personnalités issues des rangs du Rassemblement des républicains (RHDP) n’est pas un gouvernement du RHDP. C’est le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire. Telle est sa personnalité juridique et politique. Son porte-parole devrait donc faire siens l’esprit républicain et adopter une posture langagière républicaine qui est à dissocier nettement des postures du militant politique lors des meetings politiques ou des conférences de presses de partis politiques.


Pour le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire », les propos du ministre Amadou Coulibaly jettent le discrédit et l’opprobre sur tout le gouvernement et donnent à penser que tout le gouvernement, y compris le ministre chargé de la réconciliation et de la cohésion nationale, est farouchement opposé à toute idée de réconciliation des filles et fils de ce pays. Les lèvres parlent de paix et de réconciliation mais les cœurs semblent toujours en guerre, même dix ans après. Pourtant, la langue française, dans les stratégies de communication, offre la possibilité d’user de diplomatie et de ramener, avec subtilité, la question à la justice ou à la discrétion du Chef de l’Etat ; ce qui est plus élégant que l’outrance langagière qui donne l’impression d’individus prêts à guerroyer.
Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » appelle le porte-parole du gouvernement au sens de la mesure et au respect de l’esprit et de l’éthique républicains. Car, après tout, monsieur Laurent Gbagbo reste acquitté par le Cour pénale internationale et un ancien président de la République de Côte d’Ivoire, même si la crise postélectorale de 2011 ne semble pas terminée pour certains. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » rappelle, cependant, à la mémoire de tous que, pour la cause d’un individu qui n’est pas la République, des individus ont mis le feu à la République, enfermé des personnes dans un conteneur et commis d’autres atrocités. Mais, la République, bien qu’étant la Mère-Rigueur, a su faire preuve de magnanimité pour donner une chance à la paix, à la réconciliation et à la cohésion nationale. Elle s’est montrée une République compréhensive et miséricordieuse ; ce que la communauté internationale n’a pas manqué de saluer.

Pour terminer, le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » espère que la sagesse poussera les uns et les autres à faire leurs ces paroles de la Sainte Bible librement reprises : « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent un jour pour vous, faites-le de même pour eux ».

Fait à Abidjan, le 5 décembre 2021.
Pour « Les Démocrates de Côte d’Ivoire »
Le Président
Pr. Séraphin Prao

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire