Côte-d’Ivoire: Mariam Jacqueline Gabala, une dame qui vaut 7 millions fcfa/mois à la tête de la Fédération de football

Mariam Jacqueline Gabala, épouse Dao, si vous la connaissez pas, sachez que c’est la sénatrice [nommée, pas éluée] ivoirienne qui ne connait rien au football, que le patron de la Fifa, Infantino a installé à la tête de la Fédération ivoirienne de Football, pour aider à donner la présidence de cette fédération à son ami et poulain Didier Drogba.

Pour réussir sa mission, la sénatrice bénéficie d’un joli salaire de 7 millions de Fcfa, soit plus de 10 000 euros mensuels. Ses adjoints dont l’éminent professeur de Droit constitutionnel Martin Bléou, tournent eux autour de 5 millions de francs cfa par mois.

Au passage Dao et son comité de normalisation composés de novices en football, ont réussi la prouesse de faire éliminer l’équipe nationale des qualifications de la prochaine coupe du monde au Qatar. Et si l’on n’y prend garde la prochaine coupe d’Afrique en terres ivoiriennes risque d’être un gros fiasco pour nos pachydermes.

Paradoxe


Le contraste ou encore le paradoxe dans l’affaire de Drogba est que Dao Gabala Mariam Jacqueline, bien que consciente de l’impopularité de l’ancien attaquant de Chelsea auprès des dirigeants locaux de clubs, au lieu de rendre le tablier, préfère assurer ses arrières. Faire durer son mandat, en faisant croire à Infantino que le salut de son poulain Didier Drogba viendrait du Président de la République Alassane Ouattara.

Pour ceux qui ne le savent pas, Dao Gabala et Infantino « ont personnellement sollicité » le chef de l’État ivoirien afin qu’il facilite l’arrivée de Drogba à la présidence de la FIF. Problème, Ouattara, en bon politicien, promet du bout des lèvres, sans agir. Et ça dure plusieurs mois, obligeant l’ancien capitaine des éléphants à faire publier les photos d’une vieille rencontre avec le PRADO, sur les réseaux sociaux pour tromper l’opinion.

A très bientôt pour mon prochain pamphlet sur dame Gabala Mariam et ses 7 millions de francs cfa mensuels.

Sylvie Kouamé

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

7 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Mariam Jacqueline Gabala, une dame qui vaut 7 millions fcfa/mois à la tête de la Fédération de football

  1. ====== UN PARTI PRIS QUI DÉRANGE ! ====÷

    Sylvie KOUAME y a quoi ???

    Dès le premier paragraphe de ton pamphlet sur dame Gabala Mariam (les termes sont de toi), on est mal à l’aise. Et même très gêné.

    Dans la peau de la pamphlétaire, le parti pris dès l’entame de l’article, interroge, détonne et dérange. Les faits ne sont plus importants mais seule compte l’opinion outrancière.

    Des pamphlets célèbres on en connaît ! Le stylnest pas votre invention mais….les faits ! Doivent ils être travestis ?

    Il a donc raison le Dr Alfred DAN Moussa, ci-devant Président du Jury du Prix Ebony pour l’année en cours !

    « Ce n’est pas parce que les prix existent, qu’ils doivent forcément être attribués. Point de place ne sera fait à l’à peu près, ni à la demi-mesure, ni à l’approximation. Il y va de l’image de notre métier et de notre corporation »….

    ====== L’IMAGE DE LA CORPORATION ======

    Or donc c’est de cela qu’il s’agit !
    Dans une société où bien de nos concitoyens tirent le diable par la queue, annoncer tout de go une rétribution mensuelle de 7 Millions, pourrait aider à valider ou à donner de la contenance à un pamphlet ! On ne regarde pas la mission. On n’en juge pas le contenu et les difficultés. On n’examine pas le profil des concernés ! Cela ressemble ni plus ni moins à de l’approximation !

    Les plus gros salaires de notre société sont détenus par des nommés ! Et cela ne vous dérange pas apparemment. Que ce soit des diplômés et des cursus solides en management et en droit cela ne vous interpelle point dans l’évaluation de leur rétribution pour une mission ponctuelle.

    Quand vous aurez les qualifications complètes de cette équipe, j’applaudirai si d’aventure on vous confiait une telle mission avec les avantages liés.

    Et si on attendait la fin et le bilan complet de ladite mission pour en évaluer toutes les retombées pour notre Sport roi ?

    Au lieu de faire des jugements hâtifs, sans fondements à mi chemin et qui decrébilisent nos partis pris !

    En attendant la FIFA vient de nommer des comités de normalisation pour la Guinée et le Tchad. Là où il n’y a pas de Drogba en compétition pour un poste de Président… En faisant une analyse comparée des profils, je suis flatté de la haute qualité de notre équipe en Côte d’Ivoire !

    Mais à qui la faute dans tout ça ?

    Quand le mur n’est pas lezardé….

    Vous connaissez la suite de la phrase tirée de NLELO de l’excellent parolier BOMOU Mamadou !

    Au passage il organise des concerts pour cette fin d’année. Et si SYLVIE est libre aux dates proposées, elle sera mon invité aux spectacles de celui qui nous encourage à ne pas jeter la pierre aux autres avant d’avoir balayé devant sa porte !

    Cordialement sur un air de…NLELO.

  2. @wara2020 l’entame même de ton commentaire qui n’est pas un pamphlet, prouve que tu as un parti pris pour dame Dao Jacqueline. Pout le reste tu peux aller dire à ton néo Dr Dan Moussa que les pamphlets font partie des genres littéraires utilisés en journalistique. C’est très simple que JACQUELINE montre son bulletin de salaire. Et puis qui te dit que tout le monde recherche ebony même ? C’est maintenant à bientôt 70 ans que Dan Moussa compte mettre de l’ordre dans les ebony ? Depuis là il faisait quoi ? La fermer et gérer tranquillement l’ISTC ?

  3. ====== L’UNITE DE MESURE ========

    @Zouzou, restons pondérés !

    Je comprends que tu considères comme vraies les assertions de Sylvie ! Et partant d’une telle disposition d’esprit, tout ce qui s’en suit doit être acceptable.

    En quoi les montant de rétribution, déclarés ici, même s’ils étaient vérifiés, vous offusquent ?

    Votre étonnement m’étonne pour parler comme l’autre ! Même à la Fonction Publique il y a des grilles et des indices de salaire. Qui vous suivent jusqu’à la mort !

    Dans une vie antérieure, mes activités professionnelles m’avaient mis le chemin d’un expert qui devait sur 6 à 9 mois, apporter un regard sur des travaux de rédaction et d’harmonisation des textes et des règlements de travail d’une entreprise internationale africaine. Les travaux entamés en interne traînaient en longueur et n’avançaient surtout pas. Jusqu’au jour où excédé un haut dirigeant tapa du poing sur la travail en décidant de solliciter Martin K.

    Martin K. n’est pas Martin BLEOU. Entendons nous déjà !

    Ce Martin K. accepta difficilement la mission. Les modalités de travail qu’il a finalement acceptées tournaient autour de trois (3) de travail présentiel en Afrique et des relectures de temps en temps de documents qui lui étaient transmis par fax à l’époque. Vous devinerez la période !

    A cette époque ce monument du Droit en France comme en Afrique était surbooké. Et pour cause ! Voici ce qui est sur lui sur le site de l’OHADA à l’annonce de son décès il y a quelques années, en 2011 exactement :

    « …Monsieur Martin KIRSCH, Conseiller honoraire doyen de la Cour de Cassation française. Magistrat de haut rang, éminent juriste, spécialiste notamment du droit du travail, le Conseiller Martin KIRSCH était un compagnon de route des premiers jours du Président Kéba MBAYE. En 1992, quand les Etats OHADA ont demandé au Président Kéba MBAYE de constituer un Directoire pour la définition et la mise en œuvre du programme d’harmonisation du droit des affaires, qui devait devenir l’OHADA, le Président a demandé à Monsieur KIRSCH d’être son premier adjoint au sein du Directoire. Le Conseiller Martin KIRSCH a joué un rôle déterminant auprès du Président Kéba MBAYE dans le succès de l’OHADA et a continué ses actions en faveur de l’OHADA dans le cadre de l’UNIDA, dont il était le Premier Vice Président, membre fondateur… ».

    Les publications sur ce pilier du Droit en Afrique font autorité. Au passage signalons qu’il a été magistrat en Côte-d’Ivoire puis au Sénégal de 1948 à 1955.

    Alors mon cher @Zouzou vu les enjeux et la valeur indéniables de l’oiseau rare du Droit, à combien devrait être estimée sa rétribution ? Pour trois (3) « petits » jours de travail en Afrique…pendant neuf mois !

    Question FRAR….

    Je ne vous donne pas le montant par égard de mon métier et ses engagements. Mais en intégrant les indices du marché et autres, Martin K. était largement au-dessus des pauvres 7 millions brandis ici comme une forfaiture !

    Mais on peut vous comprendre @Zouzou. Les unités de mesure sont certainement différentes ! Et notre mentor M. Zadi Kessy le formulait si bien  » La réussite est Afrique est perçue souvent comme un délit ! ».

    En effet quand on connaît le cursus de l’équipe de Normalisation, dont un autre Martin (heureuxles Martin), on ne saurait s’étonner de toute rétribution qu’on leur donnerait ! Eu égard aux enjeux et après tous les tâtonnements vécus sous nos yeux et qui ne semblaient pas déranger ceux qui s’offusquent aujourd’hui. Ces mois, je dirais ces années perdues ne peuvent être rattrapées ! Et c’est tout le mérite de nos propres fils et filles de nous aider à sortir ! Et ce n’est pas parce que BLEOU n’est pas un KIRSCH qu’il faudrait sous estimer sa compétence. On serait dans un tel positionnement victimes consentantes de complexes terribles.. Comme on en fait étalage en recrutant un coach national qu’on voudrait toujours payer au franc symbolique au nom du devoir patriotique !

    Comment Le GX regroupant des clubs et groupements d`intérêt, membres actifs de la fédération ivoirienne de football, est il né ?

    Pourquoi le GX en 2018 decida-t-il de suspendre sa « participation aux activités  » fédérales jusqu’à la publication des résultats de l’audit de la FIFA, créant de fait les premiers blocages ?

    Pourquoi cette incapacité de l’ancienne Fédération à publier ses comptes ?

    Des questions il en existe des tonnes. Voici pourquoi il faut se garder des pamphlets inopportuns. Et ce n’est pas faute de ne pas aimer le genre littéraire de Pamphlet. Loin de là !

    Sur les bords de la Seine, j’ai eu l’occasion de récupérer chez les bouquinistes de Paris, sous des formats différents, le plus mémorable des pamphlets de l’histoire, qui contient ce paragraphe intéressant :

     » En portant ces accusations, je n’ignore pas que je me mets sous le coup des articles 30 et 31 de la loi sur la presse du 29 juillet 1881, qui punit les délits de diffamation. Et c’est volontairement que je m’expose…. »

    Voici pourquoi il peut etre préjudiciable d’accuser le CONOR de faits non avérés ou dont ils ne sont pas les auteurs.

    Sylvie à quand la prochain pamphlet si le cœur y est toujours ? Nous on est assis sur notre tabouret et on attend !

    Fraternellement !

  4. Je suis en phase avec @WARA2020………. Sylvie Kouamé a été PARTIALE dans ses analyses. Sylvie Kouamé s’est comporté(e) comme ANTI- Gabala….. a-t-on besoin de connaitre le football avant de DIRIGER la FIF… Examinons tres bien la liste de tous les Président de la FIF, de 1960 jusqu’á feu- Sydi Diallo. Combien parmi eux connaissait mieux le Football ???>… En plus, l’élimination des « Zéléfans » du mondial(Qatar), n’avait pas été provoqué par Dame Gabala…. Ce n’est pas dame Gabala qui a rendu nos stades de foot hors norme. Nos joueurs n’auraient pas du faire un match nul avec le Mozambique au match aller. Le Cameroun avait fait le plein en aller-retour avec les « équipes-faibles » du groupe; Mozanbique et Malawi. …

  5. Il n’y a que ceux qui accordaient encore un peu de foi et de crédit au journalisme ivoirien qui seront outrés et choqué par le peu d’épaisseur de ce « pamphlet ». Pour nous autres, il y a longtemps que notre religion est faite sur cette corporation. Un célèbre Ebony aujourd’hui en cavale à l’étranger (ne disons pas son nom, palabre n’est pas bon :-)…) m’assénait cette terrible réalité un jour, qu’il n’existe aucune presse non-partisane. Quand on a compris cela, on mesure la facilité avec laquelle l’extrême précarité dans laquelle nage le métier permet, pour des sommes souvent ridicules, de téléguider des écrits tels des paniers entiers de roquettes lancées par drone, on peut salir voire abattre les personnes qui gênent. Ou même dont simplement on n’aime pas la tête.

    La mère Gabala a attaqué et accusé sans preuves ? Bah la réponse ne se fait pas attendre, mais cette fois-ci non pas contre le mandat ou l’action, mais plutôt ad hominem. Quel beau pays, la Côte d’Ivoire ! 🙂 🙂 🙂

  6. vrai vrai meme, Africain est jaloux deh!
    7 millions, ça te fais mal hoo!?
    va demander à Mamadou koulibaly, combien de jours il a passé réelement a diriger l’Assemblée nationale? mais il touche aujourd’hui encore plus de huit millions par mois.
    franchement, face à cet usurpateur, cette bonne dame intègre mérite plus que ce qui est révélé ici.

  7. Sylvie a au moins réussi à vous sortir de vos zones de conforts @belo111 tu es surement jaloux toi-même on dirait. On dit pamphlet et hop la ca défend à tour de bras, mais qui défendez-vous même ? Elle perçoit ses indemnités de sénatrice alors qu’elle passe tout son temps à la FIF ? Peut-combiner une tache aussi lourde consistant à normaliser la FIF et continuer à siéger au parlement alors qu’on n’a même pas un mandat des électeurs ?

Laisser un commentaire