La filière avicole en Côte-d’Ivoire bénéficie d’un autre coup de pouce de 32 milliards de fcfa

En Côte d’Ivoire, l’aviculture est l’un des principaux segments de l’agriculture. Alors que la demande intérieure en produits de volaille est en hausse, les autorités mettent en œuvre les stratégies pour augmenter l’offre locale.

En Côte d’Ivoire, le gouvernement a lancé le 2 décembre dernier, le Programme de modernisation du secteur avicole (PMSA). D’un coût total de 32 milliards Fcfa, cette initiative vise le développement de l’industrie à travers le renforcement des capacités de tous les acteurs de la chaîne de valeur avicole.


Elle ciblera 29 régions sur les 31 que compte le pays et consistera en la construction de plusieurs infrastructures pour l’élevage (couvoirs et provenderies) et la transformation (abattoirs industriels). Plus globalement, il faut noter que le PMSA s’inscrit dans le cadre du volet 2 du Plan stratégique de relance de l’aviculture (PSRAII) de l’exécutif.

Cette feuille de route s’étendant sur la période 2022-2031 compte porter la production de viande de volaille à 200 000 tonnes en partant de son niveau de 2018 (56 000 tonnes). Elle ambitionne aussi de faire passer le volume d’œufs de consommation de 1,65 milliard d’unités à 3,37 milliards d’ici la fin de sa mise en œuvre.

Pour rappel, la filière avicole génère plus de 170 000 emplois directs et indirects en Côte d’Ivoire.

(Agence Ecofin) –

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire