Spéculations foncières à Abidjan, loyers exorbitants, activités criminelles dans l’immobilier: Bruno Koné invité des rédactions de Fraternité Matin

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (Mclu), Bruno Nabagné Koné, est attendu, ce matin, au siège de Fraternité Matin à Adjamé, où il est l’invité des rédactions.

Cette tribune permet aux membres du gouvernement, aux responsables de structures étatiques et d’organisations internationales d’expliquer leurs missions et leurs objectifs, à travers les initiatives et les actions que mènent leurs différentes structures.

A travers cinq sous-thèmes, le ministre Bruno Koné, qui sera soumis aux questions des journalistes du quotidien gouvernemental, déclinera la vision et les ambitions du gouvernement dans les secteurs de la construction, du logement et de l’urbanisme.

La gestion du foncier urbain est un point essentiel qu’il abordera. A ce sujet, il parlera des avancées des réformes de l’Acd. Il déclinera aussi les responsabilités du Mclu et du ministère du Budget qui est la tutelle du cadastre et de la conservation foncière dans la gestion de l’Acd. Il situera également l’assistance sur les approches de son département afin de remédier aux litiges fonciers récurrents.


En ce qui concerne l’urbanisme, l’hôte de Fraternité Matin évoquera la politique gouvernementale en matière de lotissement en vue de favoriser un meilleur accès des populations au foncier. Il devrait également faire un focus sur l’implication attendue des collectivités locales dans la démarche gouvernementale.

Pour ce qui est du secteur de la construction, Bruno Koné abordera, en long et en large, la réforme du permis de construire, la répression contre les constructions anarchiques et la gestion du patrimoine de l’État.

Dernier point au menu, c’est le secteur du logement et de l’habitat qui touche le plus grand nombre. Il sera question, dans les échanges, de l’accès à la propriété immobilière et de l’ouverture du secteur aux opérateurs internationaux.

Ce seront donc deux heures d’échanges directs et francs entre le ministre Bruno Koné et les journalistes de Fraternité Matin.

Par Faustin Ehouman
Fratmat

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires