Vaccins anti covid-19: Abdourahmane Cissé tape du poing « l’Afrique ne demande pas de charité sur les vaccins »

L’ancien ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, actuel Secrétaire Général de la présidence ivoirienne n’est pas allé de mains mortes pour rappeler à ceux qui passent le clair de leur temps à rabaisser l’Afrique pour ensuite piller le continent, que le continent en avait assez des fausses charités des Européens et des Américains. Pour le jeune ministre ivoirien, ça doit être clair pour tout le monde. S’accaparer tous les vaccins et les concentrer dans une partie du club ne résoudra pas la pandémie dans un monde fortement interconnecté. Cissé Abdourahmane s’exprimait au cours d’un Panel organisé par le Financial Times.

Hervé Coulibaly


« Au cours d’une @FinancialTimes panel, j’ai soutenu que dans un monde interconnecté, personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité. En termes de vaccins COVID19, l’Afrique ne demande pas la charité. Nous demandons un accès équitable et un assouplissement des droits de propriété intellectuelle pour la production locale de vaccins
Le Financial Times en direct
« Nous ne demandons pas la charité, nous demandons un accès équitable au vaccin. » Abdourahmane Cissé à #FTGlobalBoardroom interrogé sur l’Afrique et le déploiement des vaccins.

Commentaires facebook

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire