Côte-d’Ivoire: Le gouvernement a peur de rendre publics les audits très accablants pour les barons Rhdp

Hervé Coulibaly avec Gbansé Douadé Alexis

En Côte-d’Ivoire la corruption parmi les pontes du régime au pouvoir traverse tous les corps de métiers, de ministres à avocats, en passant par les journalistes, juges ou (expert)comptables, pour retomber chez les gendarmes ou les douaniers, policiers etc. toute la chaîne est massivement corrompue. Et pas pour de «petits montants» de 2 ou 3 millions de francs cfa, mais sur plusieurs milliards, sinon voir des dizaines de milliards détournés par an.

Ces derniers temps les contribuables ivoiriens ont vu la presse évoquer de nombreux audits de structures publiques. La plupart de ces audits ont été engagés de force, sur contrainte des bailleurs de fonds. Quelques Dg ont depuis, été suspendus, un autre écroué à la Maca, pendant que les les plus épinglés par les audits ne sont « nullement » inquiétés.

Face aux pressions croisées de l’opinion publique et des « bailleurs de fonds », le gouvernement de Patrick Achi se retrouve aujourd’hui dans l’embarras. Publier ou ne pas publier les audits, si oui, quel est le bon timing ? C’est ce que révèle Africa Intelligence dans sa plus récente parution du 13 décembre 2021.


blank

Commentaires facebook

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire