Ni le PDCI, ni l’État de Côte-d’Ivoire n’étaient présents au sommet USA-Afrique sur la démocratie

Angola, Botswana, Cap Vert, la République démocratique du Congo, Ghana, Kenya, Liberia, Malawi, Mauritius, Namibia, Niger, Nigeria, Sénégal, Seychelles, Afrique du Sud et Zambie étaient les pays africains invités, par la Maison Blanche, au sommet pour la démocratie initié par le président américain Joe Biden. C’était les 9 et 10 décembre 2021, en ligne étant donné la crise du Covid-19 en résurgence dans le monde.

Si la Côte d’Ivoire, sous le président Obama, avait été conviée à la Maison Blanche avec d’autres pays africains, cette fois, Abidjan était absent.

Ce rendez-vous était réservé uniquement aux chefs d’Etats et de gouvernements. Les associations, organisations ou encore partis politiques n’y étaient pas représentés, contrairement à ce qui a circulé sur les réseaux sociaux, notamment concernant le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). La formation politique d’opposition, dirigée par Henri Konan Bédié, a bien fait une déclaration le même jour à l’endroit de Joe Biden, par la voix d’Allah Kouadio Rémi. Mais le PDCI n’était pas à Washington, DC . Tout comme aucun parti politique ou organisation, en dehors des chefs d’Etat et de gouvernement.

Samuel Tia

Lebanco.net

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires