Facebook/Haine: Après la politique, les profils de retour dans l’arène

Du 2 au 8 décembre 2021, ce sont 124 discours de haine qui ont été recensés par l’Observatoire d’Internews Côte d’Ivoire sur un échantillon de 211 profils, pages et groupes Facebook, soit une nouvelle hausse de 17%. Une augmentation qui intervient alors que la politique est restée cette semaine encore le sujet majeur de discussion. Un fait nouveau est à souligner toutefois : le retour des profils dans la liste des espaces d’expression de la haine sur Facebook, après trois (3) semaines d’absence.blank blank


Pour ce début de décembre 2021, ce sont au total 4 typologies de propos haineux qui sont en hausse sur Facebook. Il s’agit des injures/diffamations, vœux/souhaits macabres, menaces et propos sexistes/injures sexuelles. Cette dernière catégorie représente d’ailleurs 13% de l’ensemble collecté sur toute la période.

A côté, deux familles de discours haineux sont en baisse : les animalisations et attaques contre des communautés. Les propos xénophobes/injures identitaires, délations, justifications de la violence/apologie de la haine et incitations au meurtre/à la révolte sont pour leur part restés inchangés.

Comme la semaine d’avant, la politique a été le seul sujet discuté sur les pages, groupes et profils observés, avec les polémiques suscitées par un cybermilitant très connu et le clash entre l’un de ses collègues et un artiste musicien.
Les pages (90%) restent les lieux privilégiés d’expression de la haine en ligne devant les profils (10%). Les groupes sont absents du classement.

L’observation des discours de haine en ligne est une activité du Programme Transition et Inclusion Politiques (PTI) en Côte d’Ivoire, financé par USAID et mis en œuvre par le National Democratic Institute, Internews et une coalition d’organisations de la société civile ivoirienne.

internews.org

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires