54e et 55e promotions/ENA: Patrick Achi veut des administrateurs publics rigoureusement formés et pleinement conscients de leur responsabilité

Le Premier Ministre, Patrick Achi, a indiqué, le vendredi 17 décembre 2021 à Abidjan, que l’administration publique doit être animée par des hommes et des femmes rigoureusement formés, pleinement conscients de leur responsabilité, des défis de notre temps et engagés, chaque jour, pour l’avènement d’une Côte d’Ivoire plus solidaire.

C’était au cours de la célébration, en une cérémonie unique, du baptême des 54ème et 55ème promotions des élèves de l’Ecole nationale d’Administration (ENA) et de la clôture de la première édition des Journées de la Fonction publique (JFP), dont il était respectivement le parrain et le président.

« Chers filleuls, l’administration devra inspirer confiance, exprimer sa disponibilité, produire des performances durables. Elle sera le partenaire privilégié des entreprises comme du citoyen dans une vraie démarche d’écoute, de responsabilité et de probité », a insisté Patrick Achi.

Pour le Chef du gouvernement, les transformations profondes auxquelles aspire la Côte d’Ivoire pour permettre de nouveaux progrès humains requièrent des efforts qui devront être orientés en direction de quelques axes majeurs.


Notamment l’efficacité de l’action administrative et la qualité de la gestion publique axée davantage sur le résultat, l’amélioration de la relation entre l’administration et les administrés avec pour objectif la recherche permanente de la satisfaction des usagers qui doivent être vus comme des citoyens ou entreprises clients, la modernisation de l’administration publique par la simplification des procédures et l’intégration du digital et le renforcement de la présence de l’Etat dans tout le territoire en favorisant la proximité de l’administration avec nos populations en région, avec la même qualité de service dans un souci de justice et d’équité.

Selon Anne Ouloto, les leçons apprises au cours des JFP révèlent que l’Administration ivoirienne comprend de très nombreux agents vertueux et de grande qualité, qu’il convient d’encourager et que la modernisation de l’Administration doit se nourrir d’agents publics professionnels et compétents, capables de porter avec succès le changement.

Quant à Madame le directeur général de l’ENA, Salamata Traoré, elle a expliqué que la 54è promotion est forte de 359 élèves, dont 122 femmes et la 55è de 346 élèves dont 208 hommes.

CICG

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires