Covid-19: La peur de omicron pousse les Pays-Bas au reconfinement presque total

Sans attendre d’avoir toutes les conclusions des études en cours sur omicron, les Pays-Bas pensent anticiper par la voie d’un confinement presque total du pays. Ce confinement a débuté ce dimanche depuis 5 heures du matin. En agissant de la sorte, le petit pays d’Europe du nord veut éviter de se laisser surprendre par une grande affluence de malades du covid-19 dans ses hôpitaux, en infirmerie mais surtout en soins intensifs dont les capacités demeurent toujours insuffisantes. Le gouvernement est depuis, accusé par une partie de la population de privilégier la protection des personnes les plus âgées au détriment de sa jeunesse. (DGA)

(…)

Tous les magasins non essentiels, les restaurants, bars, cinémas, salles de concert, musées et théâtres doivent en conséquence fermer leurs portes de dimanche au 14 janvier, tandis que les écoles – qui avaient anticipé d’une semaine le début des vacances de Noël – resteront fermées au moins jusqu’au 9 janvier. Le nombre des invités que les gens sont autorisés à recevoir chez eux est parallèlement réduit de quatre à deux, sauf pour le jour de Noël, le 25 décembre. « Les funérailles et les mariages seront possibles sous certaines conditions », a détaillé M. Rutte.

Variant Omicron : les Pays-Bas en « confinement » à partir de dimanche

Vendredi, l’Institut national de santé publique a recensé 15 433 nouvelles contaminations au Covid-19 dans le pays, un chiffre en baisse d’environ 25 % par rapport à la semaine précédente mais toujours au-dessus des pics enregistrés lors des précédentes vagues. Cette nouvelle vague de contaminations provoquées par le variant Omicron pourrait accroître la pression sur le système de santé alors que les hôpitaux ont déjà été contraints de reporter la plupart des opérations non urgentes pour pouvoir accueillir des patients atteints du Covid-19.

Avec lemonde.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires