Football/Côte-d’Ivoire: Le Comité de suivi et de veille veut les dates après l’annonce d’une AG élective en mars (Gabala encore interpellée)

Fif : après le projet de chronogramme nouveau de Dao Gabala, le comité de veille et de suivi réagit

Ce samedi 18 décembre 2021, le comité de normalisation a présenté aux membres actifs de la Fédération ivoirienne de football, ( Fif ), un projet de chronogramme . Le comité de veille et de suivi pour un retour à la normalité a aussitôt réagi.

Suite à la diffusion d’un nouveau chronogramme en vue d’une élection au plus tard fin mars 2022, à la Fif, le comité de veille et de suivi se prononce. Ci-dessous la déclaration.

Le Comité de Veille du Football en Côte d’Ivoire( CVF-CI)* mis en place à l’issue de la Journée de Réflexion en septembre 2021 prend note du nouveau chronogramme proposé par le Comité de Normalisation en vue d’une élection en Mars 2022.

Il se réjouit de ce nouveau chronogramme même si les dates précises ne sont pas encore données, laissant la voie ouverte à d’autres suspicions. Néanmoins le Comité de Veille du Football en Côte d’Ivoire espère vivement et ardemment que cette fois la date sera respectée.


Tout en regrettant que son alerte et appel en septembre 2021, n’aient pas été pris au sérieux, tout en déplorant également que l’élection n’ait pas pu se tenir dans les délais initialement prévus , le Comité de Veille pour le retour à la normalité dans le football en Côte d’Ivoire , encourage le Comité de Normalisation à un respect scrupuleusement du nouveau chronogramme.

À cet effet, il attend de voir Mme Gabala à l’œuvre , avant d’aviser plus amplement , car chat échaudé craint l’eau froide. À l’impossible tous devant être désormais tenus (et non à l’impossible nul n’est tenu ).

Le Comité de Veille du Football encourage les membres actifs de la FIF, à s’approprier le nouveau chronogramme, et à continuer dans la vigilance et dans la responsabilité, à poursuivre les débats et les échanges , en vue de la tenue effective de l’ élection en Mars 2022, dans la transparence totale , et sans aucune exclusion, ni injustice.

Les débats sur les textes, et les débats au cours des deux assemblées générales en Février 2022 avant l’assemblée générale élective , permettront d’ailleurs de s’assurer de cet esprit démocratique à même de garantir une sortie de crise réussie et durable.

Restons mobilisés pour la fin de la normalisation, c’est-à-dire la fin de la crise.

Le Comité de suivi et de veille

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires