Mathurin Yapi remporte le championnat d’Awalé 2021 doté d’un terrain d’une valeur de 10 millions fcfa

Bocanda a abrité, ce samedi 18 décembre 2021, la première finale nationale du premier championnat d’Awalé de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Une initiative du journaliste-écrivain et éveilleur de consciences André Silver Konan, qui a vu le sacre de Mathurin Yapi, un septuagénaire, qui avait déjà été sacré champion de la région des Lagunes. Il a remporté plusieurs prix, dont le super lot, qui est un terrain dans le Grand Abidjan, d’une valeur de 10 millions FCFA, offert par Victoire Immobilier.

La salle de réunion de l’Inspection de l’enseignement primaire de Bocanda a servi de cadre à cette finale. Les compétiteurs sont venus de plusieurs contrées de la Côte d’Ivoire, pour s’affronter dans un jeu loyal. En présence de la notabilité conduite par Nanan Kouassi Brou Bernadin et de Evi Abbé, représentant le directeur départemental des sports, l’administrateur civil Bazoumana Coulibaly, conseiller du Premier ministre et parrain sportif de l’événement, a marqué toute sa joie d’être présent à cette cérémonie d’une haute portée culturelle et sportive.


« Je voudrais vous exprimer toute ma sympathie, pour avoir porté sur ma modeste personne, votre choix de parrainage. Je m’en félicite et je m’en souviendrai. Je prends donc l’engagement de toujours avoir à cœur de soutenir cette compétition. Merci pour la chaleur de votre accueil », a-t-il déclaré, après la présentation des détails techniques du championnat, par François Koffi, le président du comité d’organisation.
Pour sa part, André Silver Konan, l’initiateur du championnat, qui est à sa première édition, a plaidé pour une plus forte adhésion gouvernementale aux initiatives, en faveur de la promotion et de la préservation des jeux traditionnels ivoiriens. « Allez dire au ministre des Sports, que l’année prochaine, nous créerons des clubs et avec ces clubs, nous formerons une fédération. L’Awalé se jouera alors avec des ligues régionales et une finale nationale sera organisée, toujours à Bocanda, pour montrer que tout ne doit pas se faire à Abidjan », a souligné André Silver Konan.
Les demi-finales ont opposé plusieurs champions régionaux (Maxime Oura du Lôh-Djiboua), Harouna Ouattara du Gontougo, Laurent Koffi du Gbêkê, Antoine Akpahou du Moronou, Mathurin Yapi des Lagunes et Abel Mamery du N’Zi. La finale a opposé les champions régionaux du N’Zi et des Lagunes, à savoir Abel Mamery et Mathurin Yapi. A l’issue des jeux, c’est Mathurin Yapi, 70 ans, le champion de la région des Lagunes, lors des compétitions régionales, qui a été déclaré champion national de la première édition du championnat d’Awalé.

Tous les autres Awaleurs, qui ont participé ont eu des lots de la part des sponsors. Le premier champion de l’Awalé de l’histoire de la Côte d’Ivoire, le doyen Mathurin Yapi a eu une enveloppe, un trophée, des lots des sponsors tels la Cave des Rois, la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), l’Autorité de régulation des systèmes de récépissés d’entreposage (ARRE), et a raflé le super prix d’une valeur de 10 millions FCFA, représentant un terrain dans le Grand Abidjan, offert par Victoire Immobilier du directeur général Arnaud Essoh.

La deuxième édition du championnat d’Awalé sera lancée au premier trimestre 2022. Comme l’a expliqué l’initiateur André Silver Konan, des clubs seront officiellement formés, pour la création de la première fédération d’Awalé en Côte d’Ivoire, en vue d’un jeu en ligues régionales.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires