Retrait de l’Otan des pays de l’ex bloc soviétique, USA et Russie engagent les pourparlers en janvier (Lavrov)

Le ministre russe des Affaires étrangères Lavrov a annoncé ce lundi que la Russie et les États-Unis se rencontreraient en janvier au sujet de la liste des garanties de sécurité que la Russie a présentées plus un peu plus tôt ce mois. Des experts militaires participeront également à ces discussions, précise-t-il dans une interview sur le site de son ministère.

Les pourparlers débuteront juste après le nouvel an russe. Cela tombe le 10 janvier.

Lavrov souligne que les négociations doivent aboutir à un résultat concret et ne devront pas s’éterniser, comme cela se serait produit dans le passé.


Le président Poutine est allé plus loin hier. Si les négociations échouent, nous écouterons les propositions de nos experts militaires, a-t-il déclaré.

Le Kremlin exige que l’OTAN se distancie de l’Ukraine et retire de presque toutes ses troupes et ses armes des États membres d’Europe centrale et orientale tels que la Pologne, la Hongrie et la République tchèque.

L’OTAN avait récemment indiqué sa volonté d’engager un dialogue avec la Russie. Mais Les négociations auront plutôt lieu entre Moscou et Washington.

L’OTAN devra en subir les conséquences éventuelles.

Depuis la fin de la guerre froide et l’effondrement de l’Union soviétique, l’OTAN s’est considérablement impliquée dans les pays autrefois faisant partie du pacte de Varsovie, une alliance militaire entre les anciennes puissances soviétiques de 1945 à 1989.

Selon plusieurs experts militaires la Russie s’apprêtent à envahir et même annexer l’Ukraine si les pourparlers avec les États-Unis n’aboutissent pas à un retrait du soutien de l’OTAN à cette ancienne république soviétique.

Une douzaine de pays membres de l’Otan avaient récemment critiqué la présence militaire russe au Mali, la qualifiant d’activités de mercenaires. « Une coopération militaire avec l’Etat de Russie », avait répondu Bamako.

H. Coulibaly

Commentaires facebook

blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire