Camouflet – La Cour de Justice de la CEMAC annule les sanctions de la COBAC envers Banque Atlantique Cameroun

En date du 28 décembre 2021, la Cour de Justice Communautaire de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) a invalidé la décision de la Commission Bancaire de l’Afrique Centrale (COBAC) portant révocation de l’ensemble des membres du conseil d’administration de la Banque Atlantique du Cameroun pour des allégations de violation de la procédure bancaire relative à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LCB / FT).

Ladite décision COBAC-D2021/212 du 27/08/2021 décrétait la démission d’office du Président du Conseil d’Administration, Léon KOFFI KONAN et de l’ensemble des membres du Conseil d’Administration de la Banque Atlantique du Cameroun en abrégé (BACM). La procédure disciplinaire avait été ouverte le 20 octobre et ce avant même l’établissement du rapport définitif du dossier. Aujourd’hui, toute cette précipitation tombe à l’eau.


La décision d’invalidation de cette sanction intervient environ une semaine après qu’il soit mis fin, le 23 décembre, au mandat de Halilou Yerima Boubakary, Secrétaire Général de la COBAC, en poste depuis 2015 et qui devait être remplacé depuis 2020.

Débarqué par le conseil des ministres de la CEMAC après deux ans de prolongation informelle, le cadre camerounais voit dans la foulée sa décision invalidée par Julienne ELENGA NGOPORO, Présidente de la Cour ds justice de la CEMAC.

La Banque Atlantique du Cameroun qui avait introduit une requête le 16 novembre 2021 via Maître Athanase MBAIGANGNON, Avocat au Barreau du Tchad, sort gagnante de cet imbroglio et avec elle l’ensemble du système bancaire de la CEMAC.

Avec Financial Afrik

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires