Restructuration du Rhdp / Un indécrottable de Ouattara avertit: « Nous ne voulons plus de responsables guindés qui croient ne rien devoir à personne »

Adama Diomandé dirige l’Addl, une association de défense des libertés. L’homme est très proche d’Alassane Ouattara et militant du Rhdp. Dans un entretien qu’il a accordé récemment à la presse, l’enfant de Zikisso (Lakota) s’est invité dans le débat sur la restructuration annoncée du Rhdp, le parti au pouvoir. Il n’a pas caché sa volonté de voir des retouches opérées en profondeur par le président Ouattara en vue de donner un visage nouveau à la formation politique.
« Une modernisation de fond en comble, avec les objectifs bien fixés par le président du parti », réclame-t-il. Pour Adama Diomandé, Il faut surtout espérer que soient mis aux différents postes ceux qui le méritent et qui ont fait la preuve sur le terrain de leur militantisme, par leur proximité avec la base, par leur accessibilité, par leur ouverture, et, surtout, par leur humilité.


Sur un autre ton il assène : « Les militants ne veulent plus de responsables guindés qui croient ne rien devoir à personne. Or, on doit toujours quelque chose aux militants parce que sans eux, il n’y a pas de parti politique ».
Toutefois, l’homme se garde de faire des propositions, misant sur la clairvoyance du président du parti, Alassane Ouattara pour insuffler la nouvelle dynamique.
La restructuration à venir est selon ce leader d’opinion nécessaire pour « consolider nos acquis sociaux, économiques et politiques dans la discipline avec honnêteté et justice, sans aucun favoritisme médiocre, sauf par la compétence, dans la sincérité et la loyauté au président du parti ».

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire