«L’année boursière 2021 fut un excellent cru pour la BRVM », le seuil des 6000 milliards de fcfa à nouveau franchi

Communiqué de presse

L’année boursière 2021 s’est achevée : un excellent cru pour la BRVM et le DC/BR de l’UEMOA

Abidjan, le 31 décembre 2021 : Les rideaux sont tombés sur l’année boursière 2021. Malgré la
persistance de la pandémie de la COVID-19, la BRVM a établi de nouveaux records cette année. En
effet, la bourse des 8 pays de l’UEMOA a franchi à nouveau, le 30 décembre 2021, le seuil des 6000
milliards de FCFA de capitalisation du marché des actions.

Au 31 décembre 2021, cette capitalisation s’est établie à 6085,4 milliards de FCFA tandis
que celle du marché des obligations a atteint 7247 milliards de FCFA, soit des hausses
annuelles respectives de 39,33% et de 19,76%.

L’indice BRVM 10 clôture l’année en hausse de 17,29 % et le BRVM Composite de 39,15 % par
rapport à l’année 2020 confirmant le cycle haussier entamé depuis les premiers mois de 2021
en rupture par rapport à la tendance baissière observée depuis 2016.

La valeur des transactions s’est, quant à elle, établie ce 31 décembre 2021 à 722 milliards
FCFA soit une hausse de 293% par rapport à l’année 2020.

A l’instar de la BRVM, le DC/BR a également connu une hausse significative de ses activités
avec 13 830 milliards de FCFA d’actifs sous conservation, en hausse de 26 % par rapport à
2020. Les paiements de dividendes, d’intérêts et les remboursements d’obligations se sont
élevés à 1477 milliards de FCFA, soit une progression de 40 % tandis que les
Règlements/Livraisons (R/L) ont atteint 1463 milliards de FCFA, soit le triple du niveau de
l’année dernière.


Ces performances témoignent du moral solide des investisseurs et de la résilience de la BRVM
dont l’attractivité reste intacte malgré la crise sanitaire. En 2021, la BRVM se classerait dans
le trio de tête des grandes bourses africaines en matière de performance des indices.
À PROPOS DE LA BRVM
La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est une bourse électronique parfaitement intégrée
commune à 8 pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali,
Niger, Sénégal et Togo. Outre les titres de participations (actions), la BRVM propose l’émission et la
négociation des titres de créance (obligations). La BRVM offre aux investisseurs un environnement
boursier de classe mondiale avec des systèmes de cotation et de règlement des transactions à la fine
pointe de la technologie. La BRVM est membre, à part entière, de l’African Securities Exchanges
Association (ASEA) et du World Federation of Exchanges (WFE).

À PROPOS DU DC/BR

Le Dépositaire Central/Banque de Règlement (DC/BR) est le Dépositaire Central des titres sur le
Marché Financier Régional de l’UEMOA. Il assure la centralisation de la conservation des valeurs
mobilières pour ses adhérents, la bonne fin des opérations de règlement/livraison à la suite des
opérations en bourse ainsi que le paiement des évènements sur valeur. En tant que membre à part
entière de l’Association of National Numbering Agency (ANNA), il assure la codification des valeurs
mobilières dans l’UEMOA.

Service Communication et Marketing
crpinfo@brvm.org

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires