Un conflit de succession fait 4 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels à Alépé

 Un conflit de succession fait 4 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels à Alépé

Un conflit de succession entre deux camps rivaux de la chefferie de Kodioussou, localité située à 52 km d’Alépé, dans la sous-préfecture de Danguira, a fait quatre morts, de nombreux blessés et des dégâts matériels.

Depuis un an, un bicéphalisme règne au sein de la chefferie du village de Kodiossou. Pour ramener la paix, le sous-préfet a dépêché, un comité départemental de suivi et du mode de désignation des chefs de village pour faciliter le choix d’un seul chef. Après plusieurs concertations avec des grandes familles et sages et à la lumière des traditions du village, le comité a tranché en faveur de Kouao Pierre dit Gbagba, le 20 octobre 2021.

Un verdict que n’a pas approuvé l’ancien chef Akoun Honoré et ses partisans. Pour mettre fin aux tensions, M. Akoun a décidé à son corps défendant de se retirer dans une déclaration, lue dimanche 02 janvier 2022. Une volt-face pas du goût de ses partisans qui décident de se soulever.

Le bilan de ce soulèvement qui a débuté, lundi 03 janvier 2022, a fait quatre morts, dont le chef de terre, le sage Akoki Aho Léandre, des blessés et de nombreux dégâts matériels.

Ce mardi, le calme est revenu dans le village avec une forte présence des forces de l’ordre qui veillent au grain.

AIP

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires