Des ministres absents, Danho, Zoro-bi…des journalistes soumis au test anti covid-19, ambiance 1er conseil des ministres

Le mercredi 5 janvier 2022 au Palais de la Présidence de la République à Abidjan Plateau, des journalistes ont été soumis au test contre la COVID-19, avant d’être admis au Conseil des ministres. Il s’agit particulièrement des preneurs d’images (photographes et cameramen), en raison du fait que ceux-ci ont accès à la salle du Conseil des ministres, pour les différentes prises de vue.

Dans la salle du Conseil, l’on a constaté l’absence de certains membres du gouvernement. Des absents au nombre desquels le ministre en charge des Sports et de l’économie sportive, Claude Danho Paulin, le ministre de la communication, des médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, ou encore, le ministre en charge de la bonne gouvernance, Zoro-Bi Ballo Épiphane.

S’il est difficile de donner les raisons de ces absences, pour le premier Conseil des ministres de l’année 2022, on en sait un peu plus pour ce qui de la non présence du porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly.


Selon Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique, porte-parole adjoint du gouvernement, celui-ci est « absent pour cause de maladie ».

Le président Alassane Ouattara déplore la montée du nombre de cas de COVID-19

Le Conseil des ministres du mercredi 5 janvier 2022 a porté sur les échanges de vœux entre le Président de la République Alassane Ouattara et le gouvernement.

À l’ouverture de ces échanges, il a déploré que la montée du nombre de cas de COVID-19 ces derniers temps, aient conduit au report de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux au Chef de l’État. Une cérémonie qui avait été programmée pour se tenir le jeudi 6 janvier 2022.

Parlant des membres du gouvernement absents à ce premier Conseil de l’année, le Chef de l’État a dit ceci : « On note que certains sont absents pour les mêmes raisons ». Dans la salle du Conseil, environ 8 chaises étaient inoccupées, pendant l’intervention du Président de la République.

J-H Koffo
Afrikipresse.fr

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires