Malgré le coup de sifflet final prématuré de l’arbitre zambien, la victoire du Mali face à la Tunisie validée par la Caf

Situations surréalistes ce mercredi après-midi à la Coupe d’Afrique des nations. D’abord arrêtée à deux reprises, à 5 minutes de la fin et par la suite alors que le chronomètre affichait 89 minutes et 45 secondes, actant la victoire malienne (1-0), la rencontre entre la Tunisie et le Mali devait finalement reprendre.

La décision de Janny Sikazwe a été annulée plus de vingt minutes après le retour des acteurs aux vestiaires.

Les joueurs maliens étaient de retour sur la pelouse pour disputer le temps additionnel amputé par l’arbitre zambien.
Mais leurs adversaires tunisiens avaient choisi de ne pas reprendre la partie.

Le 4e arbitre a donc validé le succès malien.


Durant la conférence de presse, Mondher Kebaier, sélectionneur tunisien, explique la décision des siens. « Les joueurs prenaient un bain de glace de 35 minutes avant d’être rappelés sur le terrain, détaille-t-il. J’entraîne depuis longtemps maintenant, je n’ai jamais rien vu de tel ». Il n’est pas le seul.

Avec lequipe.fr

L’arbitre de Tunisie-Mali avait été suspendu en 2018 pour corruption

Janny Sikazwe, arbitre du match de la CAN Tunisie-Mali a sifflé la fin du match avant même que celui-ci soit terminé. Une décision étrange qui choque, d’autant plus que l’arbitre a été suspendu par la CAF en 2018 pour des faits de corruptions.

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire