Le Révérend Yayé Dion Robert en visite chez Gbagbo et Nady – Une vieille amitié qui se renoue

Le Président Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, et sa compagne Nadiany Bamba, ont reçu, dans l’après-midi du jeudi 20 janvier 2022 à leur domicile, le Révérend Dr. Dion Yaye Robert, Président-Fondateur de l’Église Protestante Baptiste Œuvres et Mission Internationale (EPBOMI).

Le Révérend Dr. Dion Yaye Robert est un ami du Président Laurent Gbagbo. A la tête d’une délégation de 07 personnes , il a tenu à exprimer tout son soutien au Président Laurent Gbagbo pour la perte de ses proches durant son absence mais aussi pour toutes les humiliations publiques subies, tant sur le plan national qu’international. Aussi, a t-il remercié le Seigneur pour son retour en Côte d’Ivoire, le 17 juin 2021, retour qui apporte espoir pour une réconciliation vraie et l’union des filles et fils de la Côte d’Ivoire.

Le Président Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, a salué chaleureusement cette visite du Révérend Dr. Dion Yaye Robert et sa délégation. Il a tenu également à lui exprimer son soutien pour tous les manquements subis pendant la crise post-électorale 2011, en raison de leur amitié.

Le Président Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, a reçu la délégation du Révérend Dr Dion Yaye Robert, en présence du Secrétaire Général du PPA-CI, Damana Adia Pickass et de la Révérende Jeanne Monnet, Présidente – Fondatrice de la Mission Évangélique le Rocher des siècles.


Laurent Gbagbo et le pasteur Dion sont devenus de bons amis durant la gouvernance du premier. L’Église Baptiste Œuvres et Missions de Yopougon a été l’une des églises visitées par Laurent Gbagbo quand il était au pouvoir et Dion était un privilégié du palais et de la résidence présidentiels. Quand survint la crise postélectorale et la défaite militaire de Gbagbo, le pasteur subit évidemment le courroux des autres évangéliques qui le jalousaient pour cette amitié avec le couple présidentiel. Parmi ces « jaloux », un certain Camille Makoso, le buzzmaker des réseaux sociaux. On se souvient de ce texte pamphlétaire contre Dion et ses proches pour le présenter comme celui qui a contribué à endurcir le cœur de Gbagbo et à prôner un évangélisme nationaliste.

Ce temps-là est révolu.

Gbagbo a gardé son estime pour le pasteur à qui il a même confié la charge de faire la conciliation entre Affi N’guessan et ses camarades du Fpi après l’éclatement de la crise interne en 2014. La tentative échoue. Gbagbo accuse le coup mais ne bronche pas.

Revenu au pays et passé chez les catholiques, Laurent Gbagbo ne rompt pas totalement avec ses amis évangéliques d’hier parmi lesquels le révérend Dion Yayé et la révérende Monnet chez qui Gbagbo a même participé à un culte d’actions de grâce.

SD avec sercom

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire