Kandia Camara sollicite le soutien de tous pour le déguerpissement de la casse d’Abobo-Anador

Le maire de la commune d’Abobo, Kandia Camara, a sollicité le samedi 22 janvier 2022, le soutien des populations en ce qui concerne le déguerpissement de la casse d’Abobo-Anador.

Elle a fait cette invite en marge d’une cérémonie d’hommage en son honneur, au centre d’action culturelle d’Abobo. Pour Kandia Camara, cette opération ne peut connaître un dénouement heureux sans le soutien de l’ensemble de la population d’Abobo.

« Ce qu’il faut retenir, c’est que deviendra Abobo. Si les routes sont belles et dégagées, les populations pourront circuler aisément. Mais pour qu’elles le soient, il faut les libérer », a conseillé le maire. « Nous avons fait la sensibilisation pendant quatre mois. Nous avons eu plusieurs réunions avec les responsables de la casse avant de commencer l’opération », a-t-elle rappelé.


Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, a tenu à faire une précision. « Nous ne leur demandons pas de rester à la maison parce que nous savons très bien que, c’est grâce à ce travail qu’ils nourrissent leurs familles. D’ailleurs, ils aident le gouvernement en payant les taxes, les impôts. Donc ils jouent un rôle important », a déclaré Mme le maire. A l’en croire, avant de demander aux ferrailleurs et autres artisans de libérer cet espace, le gouvernement a trouvé un endroit où les recaser à savoir la nouvelle casse de N’dotré.

Dans cette casse, a souligné le maire, il était prévu normalement la construction de 3000 magasins. « Il restait environ 800 magasins à construire lorsque l’opérateur a arrêté les travaux parce que les magasins déjà construits n’étaient pas occupés », a regretté Kandia Camara, qui se dit prête à apporter tout aménagement les ferrailleurs et mécaniciens souhaiteraient sur le nouveau site. « C’est ensemble que nous pouvons transformer Abobo », a conclu la première magistrate de la commune d’Abobo.

Rappelons que Kandia Camara a mis à la disposition des ferrailleurs la somme de 10 millions de Fcfa pour les aider à déménager

Par Franck YEO
Fratmat

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires