Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo Damiba nouvel homme fort du Faso – Le Coup de force officialisé par les militaires

Comme l’annonçait Connectionivoirienne depuis ce matin, les militaires avec à leur tête le Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, ont déchu Roch Kaboré.

Un porte-parole de la junte vient d’annoncer leur prise de pouvoir à l’ instant sur les antennes de la TV publique du Burkina Faso.

A vraie dire l’affaire était pliée depuis la nuit du dimanche au lundi. Cette journée de lundi a plutôt servi à convaincre le dernier carré de gendarmes, restés fidèles au président déchu, de déposer les armes sans effusion de sang.

L’ancien président Kaboré est selon nos sources, toujours en détention, mais en bonne santé.

Il a aussi signé sa lettre de  démission.

Petite précision importante, Damiba, Assimi (Mali) et Doumbouya (Guinée Conakry) sont des promotionnaires.

Plus d’infos suivront.

Sylvie Kouamé

blank

blank

Paul-Henri Sandaogo Damiba : trois choses à savoir sur le nouvel homme fort du Faso


Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a pris, ce 24 janvier, les commandes du Burkina Faso, après l’arrestation du Président Roch Marc Christian Kaboré par les soldats mutins. Qui est cet officier supérieur d’infanterie dans les Forces armées burkinabè ?

Paul-Henri Sandaogo Damiba. Un nom qui défraie la chronique depuis dimanche 23 janvier en Afrique. Mais que peut-on retenir de cet homme qui a évincé le Président burkinabè ? Trois choses !

Parcours militaire
Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba n’est plus à présenter au Burkina Faso et en Afrique de l’Ouest. Il figure parmi les militaires les plus influents. Avant son putsch, il était Commandant de la troisième région militaire. Un poste qu’il a pris officiellement, en décembre 2021, à la suite d’une nomination par le Président Roch Marc Kaboré. En termes de titres académiques, M. Sandaogo est détenteur d’un diplôme de l’école militaire de Paris. Il est titulaire d’un master 2 en sciences criminelles du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris et d’une certification d’expert de la Défense en management, commandement et stratégie. Un parcours qui lui a donc permis de tisser un lien avec l’Hexagone.

blank

Engagé dans la lutte contre le terrorisme
Paul-Henri Sandaogo Damiba est un combattant de première ligne dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. Entre 2015 et 2019, il a assumé des responsabilités militaires dans les régions du Sahel et du Nord. Une riche expérience qu’il a capitalisée avec la rédaction d’un ouvrage intitulé : « Armées Ouest-Africaines et Terrorisme : Réponses Incertaines ? ».

Un ouvrage, un témoignage
Son essai littéraire : « Armées Ouest-Africaines et Terrorisme : Réponses Incertaines ? » est un livre d’analyse, de témoignage et de jugement d’un homme qui a participé à plusieurs opérations terroristes en Afrique de l’Ouest. Dans cet ouvrage, M.Sandaogo parle de la complexité des enjeux et des défis à relever dans la lutte contre le terrorisme dans cette partie du continent africain.

Par Enock Bulonza
Afrik.com

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Laisser un commentaire