Côte-d’Ivoire: A propos des avantages dévolus à l’ancien PR Laurent Gbagbo…suite à la conférence de presse animée par le Secrétaire général de PPA-CI

Déclaration de « Les Démocrates de Côte d’Ivoire »

Le 30 octobre 2021, de nombreux ivoiriens ont salué l’acquittement du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé après dix ans de procédure à la Cour pénale internationale. Le 17 juin 2021, après moult péripéties, le président Laurent Gbagbo a pu regagner la terre de ses ancêtres. Le pavillon présidentiel lui a même été réservé à l’aéroport à ce propos en vertu de son statut d’ancien président de la République. Le 27 juillet 2021, il a rendu une visite de courtoisie au président en exercice Alassane Ouattara. L’état d’esprit affiché ce jour-là par ces deux hautes personnalités a été salué par toute la classe politique. La dynamique fraternelle enclenchée par cette rencontre chaleureuse et mémorable laissait présager des lendemains meilleurs pour la Côte d’Ivoire et pour toutes les questions laissées en suspens depuis des années. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » constate, cependant, ahuri que, six mois après cette rencontre cordiale, la situation administrative des émoluments constitutionnels et autres avantages et privilèges de l’ex-président Laurent Gbagbo demeure dans un statu quo incompréhensible. Cette situation, le secrétaire général du Parti des peuples africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI) l’a rendue publique le jeudi 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse au siège dudit parti.

Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » trouve déplorable que la Côte d’Ivoire ne puisse pas respecter les textes législatifs dont elle s’est librement, sans contrainte, dotée. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » souhaite que la Côte d’Ivoire se montre digne des attentes démocratiques exprimées par lesdits textes législatifs. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » trouve cette situation administrative totalement inédite humiliante pour la Côte d’Ivoire, pour l’honneur de l’ancien président Laurent Gbagbo et pour le symbole institutionnel qu’il incarne. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » demande que droit soit fait au droit légitime de l’ancien président Laurent Gbagbo. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » ne réclame aucunement la bienveillance, la charité, encore moins la condescendance envers l’ancien président Laurent Gbagbo. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » réclame juste le respect des textes législatifs de la République de Côte d’Ivoire.

Il n’est pas bon pour l’image de la Côte d’Ivoire et pour l’honneur des valeurs républicaines qu’un ancien serviteur de l’Etat à un si haut niveau soit condamné à l’indigence et privé de tous ses avantages et privilèges alors que le législateur a tout prévu justement pour éviter l’irruption des appréciations subjectives dans le traitement dû aux anciens serviteurs de l’Etat. Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » demande aux services compétents de l’Etat de Côte d’Ivoire de faire diligence pour traduire en actes concrets la jouissance pleine et entière de ses droits constitutionnels par l’ancien président Laurent Gbagbo si tant est que la loi de la République est au-dessus des considérations partisanes et autres calculs politiciens malsains.
Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » réitère encore une fois son attachement à la paix et son appel pour un retour sécurisé en Côte d’Ivoire de l’ancien président de l’Assemblée nationale Soro Guillaume et du ministre Charles Blé Goudé pour que cesse la belligérance mouchetée et s’enclenche une véritable réconciliation nationale. L’on ne peut dire vouloir la paix et ouvert au dialogue et tenir entre les dents et dans les mains un couteau bien aiguisé pour anéantir l’adversaire politique érigé à l’occasion de la logique du pouvoir en ennemi à éliminer par tous les moyens.

Le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » appelle à la fin de toutes les tracasseries et de toutes les embûches et entraves à l’obtention de son visa par le ministre Charles Blé Goudé et à la jouissance pleine et entière de ses avantages et autres privilèges d’ancien président de la République par le président Laurent Gbagbo. Pour le mouvement « Les Démocrates de Côte d’Ivoire », seul le dialogue vrai et sincère entre frères ivoiriens peut briser les murs de la peur, de la méfiance et des rancœurs et mettre un terme aux mesures politiques de rétorsion préventives. Désarmons nos haines et aimons-nous par-dessus les clivages politiques et travaillons à fondre les peuples et les ethnies en une seule famille, enfin heureuse et laissons les revanchards à leur logique manichéenne pour construire ensemble une Côte d’Ivoire unie, solidaire, fraternelle et plus forte que jamais.
Fait à Abidjan, le 27 janvier 2022.

Pour « Les Démocrates de Côte d’Ivoire ».
Le Président
Pr. Séraphin Prao

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: A propos des avantages dévolus à l’ancien PR Laurent Gbagbo…suite à la conférence de presse animée par le Secrétaire général de PPA-CI

  1. cher monsieur Séraphin Prao
    tu souffre deh!
    un ancien président qui revient de procès à qui l’état octroye des véhicules et une garde est indigent!?
    tu as appelé dans le désert depuis 2011 au soulèvement populaire et au renversement du pouvoir Ouattara par tous les moyens y compris les armes.
    personne ne t’a ni écouté ni suivi.
    ici, c’est les droits de ton dieu que tu défend. en cote d’Ivoire, tu as une fois vu quelqu’un sortir dans les journaux ou médias pour dire on m’a payé ?
    n’importe quoi !

Comments are closed.