100 jours du PPA-CI: Damana Adia dresse un bilan satisfaisant et met le cap sur 2025

Cent jours déjà que le parti des peuples africains-Côte d’Ivoire ( PPA-CI) a fait son entrée dans le marigot politique national.

Saisissant le jour anniversaire de la naissance officielle du parti, son Secrétaire Général, Damana Adia, a animé le jeudi 25 janvier dernier, une conférence de presse au siège du PPA-CI, sis à Cocody-Riviera 3.

Après avoir salué la grande mobilisation des militants lors du congrès constitutif du parti et exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à la naissance de cette nouvelle offre politique aux populations ivoiriennes, le Secrétaire Général a indiqué que le PPA-CI se porte bien et avance à pas sûr vers ses objectifs. Ainsi, l’orateur s’est réjoui d’être en phase avec les Ivoiriens comme en témoignent, dira-t-il, les retours assez satisfaisants de la tournée d’implantation du parti du Président Laurent GBAGBO, dans tout le pays, tenue du 18 décembre 2021 au 10 janvier dernier.

Pour Damana Adia, il s’agit, à l’heure actuelle, de renforcer le rapport aux populations et quadriller entièrement le pays afin de  » reprendre démocratiquement le pouvoir d’Etat et mettre en lice des gens qui ont une haute idée de la République ». Sur cette lancée, le conférencier a évoqué l’alliance avec le PDCI. À l’en croire, celle-ci se porte bien et les présidents Bédié et Gbagbo se parlent régulièrement sur la question.

Aussi, comme pour coller à l’actualité, Damana Adia est revenu sur le sujet des audits diligentés récemment par le régime, dans les sociétés d’Etat.

« Il ne s’agit pas d’enlever celui qui a détourné mais il est plutôt question de le sanctionner et le mettre à la disposition de la justice », a clamé le jeune cadre du PPA-CI, à l’endroit du pouvoir Ouattara.

Poursuivant, Damana Adia confiera que « notre adversaire, c’est bel et bien le pouvoir RHDP. »
S’agissant des perspectives, le SG du PPA-CI a annoncé pour les prochains jours la mise en place des nouvelles fédérations du parti, l’élection des premiers animateurs des ligues de jeunes et de femmes, les cellules d’enseignants et des agents du privé.

Autre temps fort de la conférence, l’annonce de la tenue, le 31 mars 2022, de la fête de la Résistance que le PPA-CI entend ainsi institutionnaliser.

Suivra la séquence d’échanges avec les journalistes pour éclaircir certaines zones d’ombre.

Un exercice du reste bien maitrisé par le SG du PPA-CI qui ensuite, pour marquer le coup, a procédé à la découpe d’un gâteau symbolique d’anniversaire pour marquer les 100 jours du parti.

Notons que Damana Adia était entouré, à l’occasion, des principaux cadres du parti que sont les Docteurs Assoa Adou, Blé Christophe, Serge Anoma et le Prof Armand Ouegnin, pour ne citer que ceux-là.

SD

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction