Les enjeux de la République démocratique du Congo pour WorldRemit

Par Imane Charioui, responsable de la région Afrique du Nord et centrale, WorldRemit

Imane Charioui, responsable de la région Afrique du Nord et centrale, WorldRemit

KINSHASA, RDC Congo, le 2 Février 2022-/ African Media Agency(AMA)/- Avec des gisements minéraux inexploités d’une valeur de plus de 24 000 milliards de dollars US, la République démocratique du Congo (RDC) est largement considérée comme le pays le plus riche du monde en termes de ressources naturelles.1 Pourtant, la RDC reste l’une des nations les plus pauvres du monde, se classant à la 175e place sur 189 pays dans l’indice de développement humain 2020 des Nations Unies.2

Avec un tel taux de pauvreté, il n’est pas surprenant que seulement 14% de la population congolaise possède un compte bancaire.3 Les prêts bancaires au secteur privé ne représentent eux aussi que 8% du produit intérieur brut (PIB) du pays, le taux le plus bas de la région.4

Les institutions financières traditionnelles ont mis du temps à atteindre les clients à faibles revenus, tout comme l’accès aux prestations de transfert de fonds, en particulier pour la population rurale du pays, qui compte environ 48,6 millions de personnes5.

Ce sont ces lacunes en matière d’inclusion financière que WorldRemit cherche à combler, étant entendu qu’en donnant aux particuliers et aux entreprises l’accès à des produits et prestations financières abordables, l’économie d’un pays tout entier peut être transformée.

Atteindre le public cible

La population de la RDC est très jeune, les jeunes de moins de 25 ans représentant 68 % de cette population estimée à 90 millions d’habitants.6 Cette tranche d’âge est largement connectée à la technologie et donc très réceptive à l’innovation.

En fait, les jeunes de ce pays d’Afrique centrale sont à l’origine des abonnements aux réseaux mobiles et des connexions à l’internet mobile. Le pays compte aujourd’hui plus de 39,63 millions d’abonnements à des réseaux mobiles, avec une couverture de 42 % en 4G et de 54 % en 3G7, et 11,2 millions de personnes utilisent l’internet, principalement par le biais d’appareils mobiles.8, 9

En effet, les jeunes de ce pays d’Afrique centrale stimulent les ventes de forfaits de téléphonie mobile et les connexions à l’internet mobile. Le pays compte désormais plus de 39,63 millions d’abonnements aux réseaux mobiles, avec une couverture de 42 % en 4G et de 54 % en 3G7, et 11,2 millions de personnes utilisent l’internet, principalement via des appareils mobiles. 8, 9

Proposer des solutions aux personnes privées de services bancaires

Pour répondre aux besoins de la RDC, WorldRemit a permis aux citoyens congolais de recevoir des transferts de fonds internationaux provenant de 50 pays sur leurs comptes mobile money et s’est efforcé de rendre la prestation plus conviviale en ne facturant pas de frais supplémentaires aux destinataires pour les transferts d’argent via le mobile money.10

L’objectif final est de contribuer à un système qui transforme les perspectives d’inclusion financière de la RDC grâce à des partenariats qui introduisent un ensemble de services financiers dans les régions les plus reculées du pays.

Avec le temps, il est prévu que les banques, les organismes de crédit et les autres institutions financières soient incités à élargir leurs prestations pour atteindre la population rurale congolaise, auparavant négligée.

De même, il est nécessaire d’encourager l’alphabétisation financière de la population de la RDC qui n’a pas accès aux services bancaires, sachant que le succès commercial découle de la priorité accordée à la transformation des communautés dans lesquelles les entreprises opèrent.

S’ouvrir à un monde de possibilités

Avec un nombre croissant de sa population qui utilise internet grâce à la technologie mobile, la RDC est en bonne voie pour une transformation numérique. La population congolaise, en grande partie non bancarisée, a désormais accès à des prestations financières directement via les appareils mobiles. Recevoir de l’argent de ses proches à l’étranger n’est plus un parcours du combattant qui nécessite de se rendre dans des magasins, mais une transaction en ligne pratique et sécurisée facilitée par WorldRemit, un innovateur mondial en matière de paiement.

Pour le peuple congolais, ces nouvelles habitudes conduiront à une meilleure planification des dépenses ainsi qu’à des décisions plus éclairées et plus efficaces concernant leurs ressources financières, toutes ces choses qui, ailleurs, se sont avérées bénéfiques pour relever non seulement les ménages, mais aussi l’économie  de tout un pays.

Distribué par African Media Agency pour WorldRemit

Notes aux Editeurs:

Sources:

1.     Michigan State University.Democratic Republic of Congo : Economy. 2021.

2.     Nations Unies.Human Development Index. 2020.

3.     FSD Africa.1 million to benefit from new partnership to boost financial inclusion in the Democratic Republic of the Congo. Mars 2019.

4.     Fond Monétaire International, Arrican Department.Democratic Republic of the Congo: Selected Issues. Septembre 2019.

5.     Rapport relatif aux données.Digital 2021 : The Democratic Republic of Congo. Février, 2021.

6.     CIA.World Factbook : Congo, Republic of the. Novembre, 2021

7.     GSMA.The State of Mobile Internet Connectivity 2021. 2021

8.     Rapport relatif aux données.Digital 2021 : The Democratic Republic of Congo. Février, 2021.

9.     World Bank.Individuals using the Internet (% of population) – Congo, Dem. Rep. 2019.

10.  WorldRemit.Mobile Money in Congo DRC.

A propos de WorldRemit

WorldRemit est une des entreprises leader dans le domaine des paiements internationaux et, avec Sendwave, nous faisons partie de Zepz, un groupe qui rassemble deux marques mondiales de paiements.

Nous avons bouleversé un secteur jusqu’alors dominé par des acteurs traditionnels hors ligne en proposant des transferts d’argent internationaux en ligne – les rendant plus sûrs, plus rapides et moins coûteux. L’entreprise qui emploie plus de 1 200 personnes à travers le monde, opère actuellement depuis 50 pays pour des transferts de fonds vers 130 pays destinataires et est présente dans plus de 5 000 couloirs de transfert d’argent dans le monde.

Du côté des expéditeurs, WorldRemit est 100 % numérique (sans espèces), pour une expérience simplifiée et une sécurité renforcée. Pour ceux qui reçoivent de l’argent, la société offre un large éventail d’options, notamment le dépôt bancaire, l’encaissement d’espèces, le rechargement de temps d’antenne mobile et l’argent mobile.

Soutenue par Accel, TCV et Leapfrog, WorldRemit a son siège à Londres, au Royaume-Uni, et des bureaux régionaux aux États-Unis, en Pologne, au Canada, en Australie, à Hong Kong, à Singapour, en Malaisie, aux Philippines, en Afrique du Sud, au Somaliland, en Ouganda, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie, au Zimbabwe et en Belgique.www.worldremit.com

Contact Média

WorldRemit Press Office

media@worldremit.com

Source : African Media Agency (AMA)

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires