Plus de 1000 soldats de Wagner au Mali, un camp militaire russe à l’aéroport de Bamako

Ça rappelle le mode opératoire de la France en Côte-d’Ivoire depuis les décennies d’avant l’indépendance en 1960. Une base militaire française à quelques encablures du seul aéroport international du pays, celui d’Abidjan Felix Houphouët-Boigny. Le hasard aura voulu que cette plateforme militaire des Forces françaises en Côte-d’Ivoire [ancien 43e Bima] serve aujourd’hui de base logistique principale aux interventions françaises au Mali. (Hervé Coulibaly)

Un camp de la société paramilitaire russe sur un terrain jouxtant l’aéroport de Bamako, au sud des pistes

blank

Images exclusives: comment Wagner tisse sa toile au Mali

Par Vincent Lamigeon

EXCLUSIF Des images satellites d’Airbus Intelligence, analysées par les algorithmes de Preligens, montrent l’avancée rapide de la construction d’une base de Wagner près de l’aéroport de Bamako. Les mercenaires russes se sont également installés à Sofara, au centre du pays.

Peu à peu, Wagner tisse sa toile au Mali, et ça commence à se voir. Des images satellites d’Airbus Intelligence, dévoilées en exclusivité par Challenges, montrent l’avancée rapide des travaux de construction d’un camp de la société paramilitaire russe sur un terrain jouxtant l’aéroport de Bamako, au sud des pistes. L’existence de ce camp avait été évoquée pour la première fois le 23 décembre par une source gouvernementale française. « On constate aujourd’hui des rotations aériennes répétées avec des avions de transport militaire appartenant à l’armée russe, et des installations sur l’aéroport de Bamako permettant l’accueil d’un chiffre significatif de mercenaires », indiquait cette source. La présence de Wagner au Mali a été dénoncée fin décembre par les partenaires occidentaux du pays dans la lutte contre les groupes armées terroristes, et confirmée le 21 janvier par le général Stephen Townsend, commandant de l’Africom, le commandement unifié qui coordonne les activités militaires américaines sur le continent africain. La présence de Wagner est toujours démentie par la junte au pouvoir,

Vue satellite de la base supposée de Wagner sur l’aéroport de Bamako, prise le 2 janvier 2022. Cliquer pour agrandir (image Airbus Intelligence, détection Preligens)

Les images satellites d’Airbus, prises le 2 janvier dernier par un satellite Péiades et analysées par la pépite française de l’intelligence artificielle Preligens, confirment l’existence de ce camp, dont la construction semble avancer rapidement. Le terrain, désertique au début de l’année 2021, a vu les premiers terrassements à l’automne, et l’installation d’une grosse dizaine de tentes en novembre. L’image la plus récente montre de nouvelles installations sur les flancs

Au Mali la France remplacée par la Russie

De plus en plus de paramilitaires pro-russes de la société Wagner seraient présents au Mali. Les Russes vont-ils remplacer les Français au Mali ? Nicolas Bertrand, le correspondant de France Télévisions en Afrique, apporte des éléments de réponse.

Au niveau de la population malienne et dans le cœur des Maliens, les Russes ont déjà remplacé les Français. « C’est quelque chose qui m’a surpris profondément. Mais à Bamako, vous ne trouvez pas une seule personne qui vous dit ‘non, attendez, il faut que les soldats français restent pour protéger le pays' », rapporte Nicolas Bertrand, correspondant pour France Télévisions en Afrique. Pour les Maliens, rien n’a changé depuis l’arrivée des Français au sein du pays, il y a neuf ans.

Plus de 1000 membres du groupe paramilitaire russe Wagner au Mali
« Les Maliens veulent se tourner vers autre chose. Et autre chose c’est la Russie qui passe un peu comme la solution providentielle. Même si on sait qu’il y a beaucoup de manipulation à ce niveau-là. Au niveau militaire, les Français ont évacué plusieurs bases dans le centre et le nord du Mali. Eh bien dans celle de Tombouctou, des instructeurs russes ont déjà remplacé les Français, quelques jours, quelques semaines seulement après leur départ », ajoute Nicolas Bertrand, journaliste pour France Télévisions. Il ajoute qu’il devrait y avoir plus de 1000 membres du groupe paramilitaire russe Wagner au Mali dans les prochaines semaines.

Nicolas Bertrand – franceinfo

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Plus de 1000 soldats de Wagner au Mali, un camp militaire russe à l’aéroport de Bamako

  1. Yesssssssss, l’Afrique a de véritables incroyables talents. Ce qu’on refuse à Klakla en Afrique est docilement accordé à Klaklo. Comme quoi, tout nouveau tout beau. Qui vivra verra.

Comments are closed.