Jo Biden convaincu d’une invasion imminente de l’Ukraine « dans les prochains jours »

Jo Biden convaincu d’une invasion imminente de l’Ukraine « dans les prochains jours »

Depuis le début de la crise en Ukraine, le président américain Jo Biden n’a jamais été aussi précis sur l’imminence d’une attaque russe contre l’Ukraine.

Intervenant ce soir depuis la maison blanche dans un ton grave, Jo Biden a indiqué que selon les renseignant américains, la décision d’une invasion de l’Ukraine par la Russie été prise au Kremlin.

Cette décision a été validée par le président Poutine, qui a donné son feu vert.

Jo Biden a révélé à la face du monde que l’attaque russe sera lancée dans les prochains jours. « Il ne s’agit plus d’une question de semaines », a-t-il précisé.

Plus d’infos suivront.

US President Joe Biden delivers a national update on the situation at the Russia-Ukraine border at the White House in Washington, DC, February 18, 2022. (Photo by Jim WATSON / AFP) (Photo by JIM WATSON/AFP via Getty Images)

Le président Biden a déclaré que les États-Unis pensaient que les troupes russes avaient l’intention d’attaquer l’Ukraine « dans la semaine à venir, les jours à venir ».

« Nous avons des raisons de croire que les forces russes planifient et ont l’intention d’attaquer l’Ukraine dans la semaine à venir, les jours à venir », a déclaré vendredi le président s’exprimant depuis la Maison Blanche. « Nous pensons qu’ils cibleront la capitale de l’Ukraine, Kiev, une ville de 2,8 millions d’innocents. »
Biden a ensuite condamné une telle attaque, s’engageant ainsi à continuer de soutenir l’Ukraine.

« Nous crions haut et fort aux plans de la Russie… nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour supprimer toute raison que la Russie pourrait donner pour justifier l’invasion de l’Ukraine et les empêcher de bouger. Ne vous y trompez pas : si la Russie poursuit ses plans, elle sera responsable d’une guerre de choix catastrophique et inutile », a déclaré Biden.

« Les États-Unis et nos alliés sont également prêts à défendre chaque centimètre du territoire de l’OTAN contre toute menace à notre sécurité collective. Nous n’enverrons pas non plus de troupes combattre en Ukraine, mais nous continuerons à soutenir le peuple ukrainien », a déclaré le Le président a ajouté.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires